Saint-Jean-de-Luz : La garde à vue de l’adolescent suspecté d’avoir tué sa professeure, est prolongée

Ce Mercredi 22 Février, une enseignante a été mortellement poignardée par un élève, dans un établissement privé de Saint-Jean-de-Luz (Pyrénées-Orientales). La garde à vue de l’adolescent de 16 ans suspecté d’avoir tué sa professeure, est prolongée.

Lors de son audition, le lycéen a déclaré être en conflit intérieur avec un être malfaisant. D’après les premiers éléments de l’enquête, c’est un élève bien noté dans toutes les matières, sauf en espagnol. Des antidépresseurs ont été trouvés par les policiers chez lui. L’élève n’était pas connu des services de police, ni des services de justice. Ce dernier a ouvert une enquête pour assassinat. Il tiendra une conférence de presse ce Jeudi 23 Février à 15 heures.

⚫ Événement terminé

Ce direct est désormais terminé, merci de l’avoir suivi.

Ce que nous savons :

Cliquez ici pour rafraîchir ce direct régulièrement dans la journée.

  • Lors de son audition, le lycéen a déclaré être en conflit intérieur avec un être malfaisant.
  • D’après les premiers éléments de l’enquête, c’est un élève bien noté dans toutes les matières, sauf en espagnol. Des antidépresseurs ont été trouvés par les policiers chez lui.
  • L’élève n’était pas connu des services de police, ni des services de justice.

Jeudi 23 Février 2023

23/02/23 – 18:13

Ce direct est désormais terminé

Merci de l’avoir suivi avec nous. Plus d’informations sur l’événement dans les plus brefs délais sur notre site internet.

Retrouvez tout le reste de l’actualité sur Allo17.fr.

23/02/23 – 16:46

L’adolescent avait indiqué entendre des voix

Lors de son interpellation, il avait indiqué entendre des voix, et avait ajouté qu’il était possédé. Des propos qu’il a maintenus lors de sa garde à vue.

23/02/23 – 15:51

L’adolescent a été soumis à un premier examen psychiatrique

L’adolescent a été soumis à un premier examen psychiatrique, lors de sa garde à vue, mais le procureur prévient qu’il faudra réaliser une étude plus approfondie. Il a été relevé des troubles de la personnalité anxieuse. On ne retrouve aucune maladie mentale, de type schizophrénie, mélancolie, retard mental.

23/02/23 – 15:39

L’élève n’était pas connu des services de police, ni des services de justice

D’après les premiers éléments de l’enquête, c’est un élève bien noté dans toutes les matières, sauf en espagnol. Des antidépresseurs ont été trouvés par les policiers chez lui. L’élève n’était pas connu des services de police, ni des services de justice.

23/02/23 – 15:30

Un geste décrit par certains témoins comme rapide, fluide, sans hésitation

Après des auditions de témoins, le procureur Jérôme Bourrier déclare avoir une vision assez claire et objective du déroulement des faits. Ce Mercredi 22 Février à 9 heures 45 pendant un cours d’espagnol, alors que l’enseignante se trouvait debout au tableau, un élève s’est levé s’est saisi d’un rouleau de sopalin, s’est approché de la porte de la classe qu’il a vérouillée, il s’est ensuite dirigé vers son professeure d’espagnol en sortant de son sopalin un couteau de cuisine avec une lame de 18 cm, et en s’approchant d’elle lui a porté un coup en levant la main droite au-dessus de la tête. La professeure a été touché dans le haut de la poitrine, par un geste décrit par certains témoins comme rapide, fluide, sans hésitation.

23/02/23 – 15:26

« Un drame absolu »

Le procureur Jérôme Bourrier a qualifié le meurtre de la professeure Agnès Lassalle de drame absolu qui a suscité une émotion considérable et appelle une responsabilité de tous dans l’expression et sa modération. Il parle d’une professeure extrêmement investie dans son établissement, unanimement appréciée, aimé de ses collègues et des élèves.

23/02/23 – 14:46

Une cellule psychologique mise en place

Les élèves de la classe concernée ont été pris en charge par une cellule psychologique, tout comme les élèves des 2 autres classes de seconde du collège-lycée.

23/02/23 – 13:52

Une minute de silence sera observée, à 15 heures

Une minute de silence sera observée, à 15 heures, dans les collèges et lycées pour honorer la mémoire de la professeure d’espagnol. La minute de silence sera respectée dans les établissements de la zone A, la seule où les vacances d’hiver sont terminées. Le Ministre de l’éducation nationale, Pap Ndiaye, sera au collège Combe de Savoie d’Albertville (Savoie).

23/02/23 – 13:52

Une minute de silence sera observée, à 15 heures

Une minute de silence sera observée, à 15 heures, dans les collèges et lycées pour honorer la mémoire de la professeure d’espagnol. La minute de silence sera respectée dans les établissements de la zone A, la seule où les vacances d’hiver sont terminées. Le Ministre de l’éducation nationale, Pap Ndiaye, sera au collège Combe de Savoie d’Albertville (Savoie).

23/02/23 – 13:36

La conférence de presse du procureur de la République est décalée à 15 heures 15

La conférence de presse du procureur de la République de Bayonne (Pyrénées-Atlantiques), Jérôme Bourrier, qui devait avoir lieu à 15 heures, est décalée à 15 heures 15.

23/02/23 – 13:28

La garde à vue de l’adolescent est prolongée

Ce Mercredi 22 Février, une enseignante a été mortellement poignardée par un élève, dans un établissement privé de Saint-Jean-de-Luz (Pyrénées-Orientales). La garde à vue de l’adolescent de 16 ans suspecté d’avoir tué sa professeure, est prolongée.

23/02/23 – 13:28

Bonjour à toutes et tous

Bienvenue dans ce direct. Pour le suivre, n’hésitez pas à rafraîchir régulièrement la page.

Vous aimez notre article ? Partagez-le !
Allo17.fr Nouvelle-Aquitaine
Allo17.fr Nouvelle-Aquitaine

Retrouvez les actualités importantes et vérifiées police et gendarmerie de la région Nouvelle-Aquitaine en temps réel.

Articles: 154

La lettre d’information de Allo17.fr

Recevez chaque Dimanche, un condensé des actualités de la semaine :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *