Rennes : Ce que l’on sait du coup de feu tiré sur le parking du Leclerc Cleunay

Partager :

Ce Lundi 1er Août, au tribunal correctionnel de Rennes (Ille-et-Vilaine), dans le cadre d’une procédure de comparution immédiate, était présenté, l’homme de 37 ans, suspecté d’avoir tiré un coup de feu ce Samedi 30 Juillet, lors d’une altercation sur le parking du Leclerc Cleunay.

À l’origine, un différend entre automobilistes. Lors de l’altercation une femme de 40 ans, qui se rendait au match du Stade Rennais avec sa sœur et les 2 enfants de sa sœur, a été légèrement blessée au coude. Un refus de priorité sur un rond-point serait à l’origine du différend et de l’agression qui s’est poursuivie sur le parking du supermarché.

L’homme pratique le tir de loisir et possède 6 armes

L’homme s’était présenté de lui-même avec l’arme, un pistolet Glock, au commissariat de police dans la nuit de Samedi à Dimanche. Il avait été placé en garde à vue.

L’homme, habitant la région rennaise pratique le tir de loisir et possède 6 armes pour lesquelles il possède un permis de détention d’arme. Il venait au supermarché chercher sa femme qui faisait les courses, avant de se rendre à un cours de tir.

Il sera jugé le 1er Septembre 2022

S’il a reconnu avoir sorti l’arme de sa mallette et l’avoir brandi par la fenêtre, il affirme qu’il ignorait qu’elle était chargée. Une douille de 9 mm a été retrouvée sur place. Mais il n’est pas établi que la blessure de la victime a été causée par le tir à l’arme à feu.

L’homme, qui n’a jamais été condamné, a demandé un délai pour sa défense. La procureure a demandé son placement en détention provisoire. Il sera jugé le 1er Septembre 2022. En attendant, il a été remis en liberté et placé sous contrôle judiciaire.

Partager :
Allo17.fr Bretagne
Allo17.fr Bretagne

Retrouvez les actualités importantes et vérifiées police et gendarmerie de la région Bretagne en temps réel.

Publications: 287

2 commentaires

  1. Aujourd’hui il faut savoir que nous avons à faire à d’autres humains. Ce sont plus les humains des années 90. Aujourd’hui le moindre regard et tu reçois une balle dans le visage.
    Pauvre France, je n’imagine pas les années à venir. Tu redouble une personne sur la route et hop une balle…

  2. Donc genre même au magasin je vais prendre la dernière glace et hop il va sortir un flingue ?
    Le monde va totalement en couille !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.