Besançon : Un policier réserviste de 61 ans s’est suicidé avec son arme de service

Partager :

Nous venons d’apprendre qu’un policier réserviste de 61 ans s’est suicidé ce Mardi 4 Janvier 2022 en utilisant son arme de service, dans les toilettes du commissariat de Besançon (Doubs).

Il avait terminé sa carrière au grade de major de police, en 2016, dans ce même commissariat, et avait rapidement décidé de devenir réserviste pour continuer à exercer son métier. Il était marié et père de 2 filles.

Une enquête ouverte

Une enquête a été ouverte et confiée à l’inspection générale de la police nationale afin d’éclaircir les circonstances du drame.

Nous adressons à sa famille ainsi qu’à ses proches et ses camarades nos plus sincères condoléances et tout notre soutien dans cette épreuve difficile.

Le Ministère de l’Intérieur a mis en place 2 dispositifs pour lutter contre ce fléau qui touche durement les policiers. Une ligne d’écoute est disponible pour les fonctionnaires victimes d’agressions ou de menaces au 08.00.95.00.17, tous les jours, de 5 heures à 23 heures et une cellule de soutien psychologique est aussi ouverte 24h/24 au 08.05.23.04.05. Les appels sont anonymes, confidentiels et gratuits.

Si vous avez des idées suicidaires, en parler peut tout changer. Appelez le 3114, écoute professionnelle et confidentielle, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Appel gratuit.

Partager :
Allo17.fr Bourgogne-Franche-Comté
Allo17.fr Bourgogne-Franche-Comté

Retrouvez les actualités importantes et vérifiées police et gendarmerie de la région Bourgogne-Franche-Comté en temps réel.

Publications: 30

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *