Gien : Un gendarme de 50 ans s’est suicidé avec son arme de service

Partager :

Ce Jeudi 31 Mars, des gendarmes ont retrouvé le corps inanimé de leur collègue, âgé de 50 ans, au sein des locaux de la brigade de gendarmerie de Gien (Loiret).

Il aurait utilisé son arme de service

Le parquet de Montargis (Loiret) a ouvert une enquête et confirme, ce Vendredi 1er Avril, que, selon les premiers éléments, le sous-officier aurait utilisé son arme de service.

Une lettre écrite par le gendarme, aurait été aussi retrouvée

Selon une source proche du dossier, une lettre écrite par le gendarme, aurait été aussi retrouvée. Des examens médico-légaux complémentaires seront diligentés pour confirmer la cause du décès.

Nous adressons à sa famille ainsi qu’à ses proches et ses camarades nos plus sincères condoléances et tout notre soutien dans cette épreuve difficile.

Le Ministère de l’Intérieur a mis en place 2 dispositifs pour lutter contre ce fléau qui touche durement les policiers. Une ligne d’écoute est disponible pour les fonctionnaires victimes d’agressions ou de menaces au 08.00.95.00.17, tous les jours, de 5 heures à 23 heures et une cellule de soutien psychologique est aussi ouverte 24h/24 au 08.05.23.04.05. Les appels sont anonymes, confidentiels et gratuits.

Si vous avez des idées suicidaires, en parler peut tout changer. Appelez le 3114, écoute professionnelle et confidentielle, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Appel gratuit.

Partager :
Image par défaut
Allo17.fr Centre-Val de Loire
Publications: 27

Un commentaire

Laisser un commentaire