Meurtre de Magali Blandin : Les parents Jérôme Gaillard seront sur le banc des accusés

Partager :

Le meurtre de Magali Blandin avait bouleversé les français. En effet, l’histoire tragique de cette femme de 42 ans, mère de 4 enfants a subi de nombreux rebondissements. Entre tueurs à gage, suicide et complicité de meurtre, le procès qui se tiendra aux assises dans les plus brefs délais, bien que ni la date et l’heure ne soient connues pour le moment.

Retour sur l’affaire de Magali Blandin

Le corps sans vie de Magali Blandin a été retrouvé dans la nuit du Vendredi 19 Mars 2021 au Samedi 20 Mars 2021. La découverte du cadavre a été faite, à Boisgervilly (Ille-et-Vilaine), à 2 km du domicile de Jérôme Gaillard, mari de Magali Blandin, à Montauban-de-Bretagne (Ille-et-Vilaine), près de Rennes (Ille-et-Vilaine). Le jour de sa disparition, elle avait rendez-vous chez un psychologue, à Pleumeleuc (Ille-et-Villaine). Mais elle ne s’y est pas rendue.

Le 25 Février, Jérôme Gaillard, s’était présenté auprès du juge d’instruction en charge du dossier pour l’informer qu’il était victime d’une tentative d’extorsion d’une somme de 15 000 € et se sentait menacé. Une information judiciaire pour tentative d’extorsion en bande organisée a été ouverte. Par mesure de protection, le parquet a sollicité en urgence le placement des 4 enfants.

Le 14 Mars, 2 personnes sont interpellées par les gendarmes, avec l’appui du groupe d’intervention de la gendarmerie nationale. Dans la foulée, 3 autres sont appréhendées au domicile des suspects à Rennes. Il s’agit de 4 hommes et d’une femme, âgés de 18 à 46 ans, de nationalité géorgienne.

En garde à vue depuis le Jeudi 18 Mars, Jérôme Gaillard, a déclaré avoir tué sa femme. Il aurait tué son épouse le Jeudi 11 Février au matin. Après que les enfants aient été déposés à l’école, il s’est présenté dans les escaliers de l’immeuble, devant la porte de l’appartement où vivait Magali Blandin, à Montfort-sur-Meu. Il lui aurait asséné 2 coups de batte de base-ball avant de rentrer le corps dans l’appartement. Il serait revenu au domicile de son épouse la nuit suivante pour emporter le corps et l’enterrer dans la forêt de Boisgervilly, dans un trou qu’il aurait lui-même creusé dans la terre enneigée, et qu’il a recouvert de chaux.

Le 20 Mars, le père et la mère de Jérôme Gaillard, 72 et 75 ans, ont été placés en garde à vue pour complicité de meurtre par conjoint. Ils sont suspectés d’avoir joué un rôle dans le projet de Jérôme Gaillard qui a avoué avoir assassiné Magali Blandin.

Le Lundi 1er Novembre 2021, Jérôme Gaillard, s’est suicidé en prison. Son corps inanimé a été retrouvé le matin, il s’est pendu. Il faisait l’objet d’une surveillance spécifique médicale et psychologique depuis le début de son incarcération, notamment avec des rondes de surveillance plus fréquentes.

Magali Blandin avait déposé plainte pour violences conjugales

Juste après sa séparation, Magali Blandin avait déposé plainte pour violences conjugales, a indiqué le parquet de Rennes dans un communiqué. Elle avait fait état de plusieurs épisodes ponctuels au cours de la vie conjugale, mais avait également précisé à ce moment-là qu’elle-même avait pu se montrer violente également, précise le procureur de la République de Rennes, Philippe Astruc. A la suite de cette plainte, son mari, Jérôme Gaillard, avait été placé en garde à vue. L’enquête a été classée sans suite pour infraction insuffisamment caractérisée, le 4 Septembre 2020.

En l’absence de Jérôme Gaillard, comment pourrait se dérouler ce procès ?

Mais en l’absence de Jérôme Gaillard, l’ex-compagnon de Magali Blandin, qui s’est donné la mort après avoir avoué son crime, comment pourrait se dérouler ce procès ?

Quelques jours avant le suicide de Jérôme Gaillard, les policiers avaient fait subir un interrogatoire groupé entre l’homme et ses parents, âgés de 72 et 75 ans. Les 2 parents avaient ensuite été mis en examen pour complicité de meurtre par conjoint. Le couple avaient alors avoué être au courant du projet de meurtre sur leur belle-fille, mais invoquaient la manipulation psychologique de leur fils. Les parents Jérôme Gaillard seront donc sur le banc des accusés. À leurs côtés, 2 Géorgiens, l’un toujours incarcéré, l’autre remis en liberté jusqu’au procès.

Plus d’informations sur l’affaire dans les plus brefs délais sur notre site internet.

Partager :
Allo17.fr Bretagne
Allo17.fr Bretagne

Retrouvez les actualités importantes et vérifiées police et gendarmerie de la région Bretagne en temps réel.

Publications: 287

2 commentaires

  1. Bonjour, belle article. Que sont devenus les enfants du couple ? J’espère que les beaux-parents adorent la nouvelle dépendance !!!

  2. ENCORE HEUREUX ! La grand-mère à quand même été chercher ce qu’il faut pour la disparition du corps de Magali donc elle dois prendre !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.