Après des vidéos simulant des tirs sur Emmanuel Macron et La France insoumise, 2 soutiens d’Éric Zemmour ont été condamnés

Partager :

Fusil en main, dans des vidéos ils imaginaient prendre pour cible Emmanuel Macron, La France insoumise et les « antifas » et « du jeune bougnoule mental ». Ce Vendredi 4 Mars, 2 soutiens d’Éric Zemmour ont été condamnés à de la prison avec sursis pour leur diffusion.

4 et 3 mois de prison avec sursis

Benjamin, un militaire âgé de 21 ans, et Alain, un cuisinier intérimaire de 30 ans, ont été condamnés respectivement à 4 et 3 mois de prison avec sursis et interdiction de port d’arme pendant 5 et 3 ans. Le premier a été reconnu coupable de provocation à commettre des infractions non suivie d’effet, le second de complicité.

Leur condamnation sera inscrite dans leur casier judiciaire et ils devront verser solidairement, au titre du préjudice moral, 3000 euros au député LFI Alexis Corbières et 5000 euros à Raquel Garrido, sa compagne et ex-porte-parole du parti. Emmanuel Macron ne s’était pas constitué partie civile.

De l’humour noir et gras

Lors du procès, les 2 prévenus avaient expliqué avoir fait de l’humour noir et gras et souligné que les vidéos incriminées avaient été réalisées uniquement pour faire rire leurs amis et mises en ligne à leur insu.

Partager :
Image par défaut
Allo17.fr

Retrouvez les actualités importantes et vérifiées police et gendarmerie des régions et départements en temps réel.

Publications: 271

Laisser un commentaire