Contrôle de police : Un refus d’obtempérer toutes les 30 minutes selon un bilan

Partager :

Près de 24 000 refus de se soumettre à un contrôle de police ont été recensés cette année selon un bilan que Le Figaro révèle. 

Un lourd bilan rappelant le quotidien des forces de l’ordre… Les policiers et gendarmes ont réalisé un rapport qui révèle que 24 000 refus d’obtempérer ont été répertoriés depuis le début de l’année. Comme l’a rappelé Le Figaro ce jeudi 6 août, un refus d’obtempérer face à la police arriverait toutes les 30 minutes en France. Un chiffre qui montre bien que les actes anti-police ont explosé sur le territoire. Quant aux outrages à personne dépositaire de l’autorité publique, ceux-ci sont aussi en augmentation : 5,3% par rapport à 2018 pour s’établir à 28 558 l’année précédente. 

Sur la même période, les forces de l’ordre auraient été victimes de 36 043 violences. Il s’agit de presque une centaine par jour, révèle Le Figaro. Des agents de police sont régulièrement la cible de tirs de mortiers dans des banlieues de métropole… Par exemple, en juillet dernier, dans le quartier du Grand Parc à Bordeaux, des policiers avaient notamment reçu des « tirs tendus de mortiers d’artifice », comme l’avait révélé une source policière. Un « groupe d’une quinzaine d’individus » avait touché la voiture de police garée. Des résidus d’explosifs seraient entrés dans le véhicule. L’un des fonctionnaires, qui était resté à l’intérieur, avait été brûlé à la main gauche et souffrait par la suite d’acouphènes.

ls risquent leur vie, même hors service

Plus inquiétant encore, le bilan a par ailleurs montré que les policiers pouvaient être victimes de violences en dehors de leur service et seulement en raison de leurs fonctions. Depuis le début de l’année 2020, une dizaine de faits de violences, menaces ou de dégradations ont été enregistrées. C’était le cas d’agents victimes d’un terroriste islamiste à Magnanville en juin 2016. Un couple de policiers, en congé ce jour-là, Jean-Baptiste Salvaing et Jessica Schneider avaient été assassinés en présence de leur fils de trois ans et demi. L’attaque avait provoqué une onde de choc… 

Source : https://www.valeursactuelles.com/societe/controle-de-police-un-refus-dobtemperer-toutes-les-30-minutes-selon-un-bilan-122503.

Partager :
Allo17.fr
Allo17.fr

Retrouvez les actualités importantes et vérifiées police et gendarmerie des régions et départements en temps réel.

Publications: 288

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *