Chevaux mutilés : La gendarmerie de Haute-Saône veut alerter les propriétaires par SMS

Partager :

En Haute-Saône, les propriétaires de chevaux pourront désormais recevoir des alertes SMS de la part de la gendarmerie en cas d’attaque ou de comportement suspect. Les forces de l’ordre appellent ceux qui n’auraient pas encore été contactés à se manifester afin d’en bénéficier.

Depuis le mois d’août, plus de 200 enquêtes ont été ouvertes en France pour des faits de mutilation de chevaux. Afin de lutter contre ces mystérieuses attaques, la gendarmerie de Haute-Saône a mis en place un système d’alerte SMS, rapportait France Bleu Besançon, samedi 3 octobre.

Celui-ci est inspiré des alertes envoyées aux commerçants en cas d’escroquerie ou de circulation de faux billets.

L’angle mort des petits propriétaires

À chaque fois qu’elles recenseront un comportement suspect ou une agression, les forces de l’ordre informeront par ce biais les propriétaires de chevaux enregistrés dans leur base de données. Plus de 400 détenteurs d’équidés ont déjà été contactés afin de bénéficier de ces notifications, mais 300 manqueraient toujours à l’appel, note la radio locale.

Certains petits propriétaires ne sont en effet pas répertoriés sur les fichiers de l’Institut français du cheval et de l’équitation ou de la Fédération française d’équitation, utilisés par la gendarmerie du département. Ils sont invités à se manifester en envoyant un mail à l’adresse suivante : ggd70 + equide@gendarmerie.interieur.gouv.fr.

Source : https://www.ouest-france.fr/bourgogne-franche-comte/haute-saone/chevaux-mutiles-la-gendarmerie-de-haute-saone-veut-alerter-les-proprietaires-par-sms-7001649.

Partager :
Image par défaut
Allo17.fr Bourgogne-Franche-Comté
Publications: 23

Laisser un commentaire