Seine-et-Marne : La police caillassée à Gretz, Dammarie et Melun

Partager :

A Gretz-Arminvilliers les policiers ont dû faire usage d’une grenade lacrymogène et de flashball pour se protéger.

La situation a été tendue pour la police seine-et-marnaise, ce week-end, durant le confinement, des violences urbaines ayant éclaté dans plusieurs villes.

Le samedi 7 novembre, vers 22 h 17, trois policiers de la brigade anticrimintalité de nuit ont été pris à partie par une trentaine de jeunes qui ne respectaient les consignes sanitaires et étaient en train de boire et de fumer, à Gretz-Armainvilliers. Le visage dissimulé, les individus ont caillassé les forces de l’ordre qui ont dû faire usage d’une grenade lacrymogène et de flashball pour se protéger. L’attroupement s’est ensuite dispersé. On ne déplore aucun blessé. 

Le dimanche 8 novembre, vers 19 h 15, c’est à Dammarie-lès-Lys que les policiers ont essuyé des jets de projectiles alors qu’ils patrouillaient dans les parties communes d’un immeuble de la rue Marc-Lanvin, pour faire respecter le confinement.

Puis vers 23 h 35, boulevard de l’Almont, à Melun, une dizaine d’individus ont caillassé les fonctionnaires. Durant ces deux soirs, on ne déplore aucun blessé. Il n’y a pas eu d’interpellation.

Source : https://actu.fr/faits-divers/seine-et-marne-la-police-caillassee-a-gretz-dammarie-et-melun_37348988.html.

Partager :
Image par défaut
Allo17.fr Île-de-France
Publications: 207

Laisser un commentaire