Val-d’Oise : Fermé après les violences, le poste de police de la Dalle va rouvrir

Partager :

Le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, qui a annoncé sa venue prochaine à Argenteuil, a promis que le poste de police de la Dalle rouvrira.

La façade est noircie et les vitres étoilées par les impacts de jets de projectiles n’ont pas été changées. Toujours fermé, le poste de police de la dalle, au Val-d’Argent Nord, place de la Commune-de-Paris, porte encore les stigmates des violences urbaines survenues il y a trois mois. 

À la suite de la mort d’un jeune à moto-cross, Sabri, 18 ans (lire encadré), le quartier avait connu des heurts. Des containers avaient notamment été brûlés devant le poste de police.

Lors d’une audition à l’Assemblée, la députée d’Argenteuil-Bezons, Fiona Lazaar (Lrem) a questionné le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin, au sujet de la réouverture de cette antenne de police. Elle lui avait déjà écrit à ce sujet, jugeant « nécessaire de [le] rouvrir dans les plus brefs délais », afin de montrer que « l’État, les services publics, ne reculent pas, nulle part ».

Le ministre viendra à Argenteuil

« J’ai bien reçu votre lettre au sujet du commissariat (sic) d’Argenteuil, sur la Dalle, a répondu Gérald Darmanin. Je m’y rendrai à votre invitation. Il n’y a pas de raison que des commissariats soient fermés dans les quartiers de la République. La police a une fonction de conseil, de protection et pas simplement de répression. Il y aura une réouverture de ce commissariat. »

« Je me réjouis de ces annonces, cohérentes avec les efforts engagés ces dernières années avec notamment le déploiement de la police de sécurité du quotidien », explique la députée. En mai 2019, Laurent Nuñez, alors secrétaire d’État auprès du ministre de l’Intérieur, s’était rendu à Argenteuil, pour annoncer des effectifs de police supplémentaires (15 agents) dans le cadre du nouveau dispositif de police de sécurité du quotidien (Psq), destiné à renforcer les liens entre la police et la population.

Fiona Lazaar a aussi interpellé le ministre au sujet des pétards, feux d’artifice et autres tirs de mortier (parfois contre les forces de l’ordre), « fléau » qui empoisonne la vie des habitants des quartiers d’Argenteuil. Réponse du ministre : « C’est tout à fait inacceptable, cela touche souvent les familles les plus populaires. » Faut-il les interdire ? « Pourquoi pas », a-t-il lancé, soulignant aussi la complexité d’une telle réglementation.

Mort de Sabri : l’enquête se poursuit

Dans la nuit du samedi 16 au dimanche 17 mai, Sabri, 18 ans, est décédé après avoir heurté un poteau de la rue du Trouillet au guidon d’une moto-cross.

Selon la police, ce jeune homme, circulant sans casque, aurait perdu seul le contrôle de son deux-roues. Une version remise en question par des membres de sa famille qui évoquent la présence d’un véhicule de la Bac (brigade anticriminalité) à proximité.

La police affirme que les fonctionnaires n’ont pas poursuivi le jeune homme, n’ayant pas l’intention de le contrôler. Une thèse contredite par des témoins du drame qui ont assuré au Parisien que la voiture de police a coupé la route au jeune homme à moto-cross.

L’enquête est en cours pour éclaircir les circonstances du drame qui a suscité une très vive émotion. Plusieurs milliers de personnes avaient manifesté lors d’une marche blanche, jeudi 21 mai, partie de la cité Champagne.

Source : https://actu.fr/ile-de-france/argenteuil_95018/val-d-oise-ferme-apres-les-violences-le-poste-de-police-de-dalle-va-rouvrir_35479894.html.

Partager :
Allo17.fr
Allo17.fr

Retrouvez les actualités importantes et vérifiées police et gendarmerie des régions et départements en temps réel.

Publications: 298

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *