Loire : Violente agression d’un policier lors d’une intervention, son pronostic vital est toujours engagé

Partager :

Dans la nuit de Jeudi à Vendredi, une patrouille de 3 policiers qui intervenait à la suite de plaintes pour tapage nocturne à Rive-de-Gier (Loire) a été violemment prise à partie par une bande de jeunes hommes.

Une pluie de projectiles

Les policiers descendent du véhicule et font face à de jeunes individus. Alors que les policiers font usage de gaz lacrymogène, les individus répliquent par une pluie de projectiles.

Les policiers tentent ensuite de se protéger à l’intérieur du véhicule mais l’un d’eux se retrouve à terre, inconscient et manifestement touché par des projectiles. La nature exacte du ou des projectiles ayant atteint le fonctionnaire n’a pas été précisée.

Le policier blessé est transporté dans un premier hôpital local, puis transféré au Centre Hospitalier Universitaire de Saint-Etienne.

Le policier, âgé de 50 ans, a une compagne et est père de 2 enfants, dont l’un est également policier.

Une enquête pour blessures volontaires

Une enquête pour blessures volontaires sur personne dépositaire de l’autorité publique, commise en réunion et avec une arme par destination a été ouverte et confiée à la sûreté départementale. Les auteurs des faits encourent jusqu’à 10 ans de prison.

En plus des caméras de vidéosurveillance, le magistrat espère obtenir des informations de la part des riverains, lançant un appel à la citoyenneté, alors que l’enquête n’a pour le moment donné lieu à aucune interpellation.

Un acte de violence condamné

C’est le quotidien des policiers et gendarmes d’être malheureusement agressés dans l’exercice de leurs fonctions et que mon travail c’est de protéger ceux qui nous protègent.

Gérald Darmanin, Ministre de l’Intérieur

Un rassemblement citoyen en soutien à la police sera organisé le 19 Mai prochain à Paris.

Partager :
Allo17.fr Auvergne-Rhône-Alpes
Allo17.fr Auvergne-Rhône-Alpes

Retrouvez les actualités importantes et vérifiées police et gendarmerie de la région Auvergne-Rhône-Alpes en temps réel.

Publications: 129

2 commentaires

  1. Bonjour,
    Enfin une bonne nouvelle !
    Il était dangereux surtout pour la population.
    Bravo aux nombreux militaires ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *