Seine-et-Marne : Quand la police municipale du Mée-sur-Seine se met au vert

Partager :

Dès son installation, le conseil municipal du Mée-sur-Seine a décidé la création d’une brigade verte au sein de la police municipale. Cinq agents verbaliseront les pollueurs.

Dès son installation, le conseil municipal du Mée-sur-Seine a créé une brigade verte au sein de la police municipale.

« C’est une action proposée dans le programme électoral de notre équipe concernant la sécurité et la propreté de la ville, en lien avec les élus, les services de sécurité et la voirie, explique le maire, Franck Vernin.

Cinq agents tourneront par roulement avec le statut d’agents de sécurité de la voie publique (ASVP). Ils seront chargés d’une mission spécifique pour le respect de l’environnement, dans le but de prévenir mais aussi de lutter contre les incivilités inhérentes à l’insalubrité publique. »

Agents

Ces policiers sont habillés de tenues bleues marines et arboreront une bande verte siglée « brigade verte ». Ils sont chargés de sillonner les rues à pied ou à vélo pour faire respecter les textes.

« Le cas échéant, ils verbaliseront les infractions liées à la propreté », annonce Eric Messaoud, le chef de la police municipale.

Ainsi, les jets de mégots, les détritus jetés sur la voie publique, les déjections canines déposées sur les trottoirs, les tags, les affichages sauvages, ou encore les containers sortis en dehors des heures de collectes seront systématiquement traqués par la brigade.

« Au début, les agents auront un rôle préventif et pédagogique, indique Serge Durand, 1er adjoint en charge de la sécurité. Leur mission commencera par une sensibilisation mais ils pourront aussi punir les contrevenants. Nous comptons sur le civisme des habitants. Il existe un arsenal juridique important pour lutter contre les incivilités. »

« La ville devient plus propre »

Christian Genet, adjoint au cadre de vie, au logement et à la propreté, a tenu à rendre hommage à ses prédécesseurs, Michel Billecocq et Jocelyne Bak, qui ont déjà fait un gros travail dans ces domaines. Il souhaite continuer et amplifier leurs efforts par plusieurs points qu’il appelle PEPS : prévention, éducation, punition et sécurité sanitaire. La brigade verte travaille en ce sens 35 heures par semaine et tourne toute la journée.

« On commence à avoir des résultats, la ville devient plus propre. On restera ferme, les pollueurs seront les payeurs. Pour éviter de nettoyer, il faut éviter de salir. Les PV commencent à tomber, il faut que les contrevenants le sachent ! », prévient Christian Genet.

Source : https://actu.fr/ile-de-france/le-mee-sur-seine_77285/seine-et-marne-quand-la-police-municipale-du-mee-sur-seine-se-met-au-vert_35451600.html.

Partager :
Allo17.fr
Allo17.fr

Retrouvez les actualités importantes et vérifiées police et gendarmerie des régions et départements en temps réel.

Publications: 288

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *