14 Juillet : Ce que nous savons du feu d’artifice de Cholet qui a fait 2 morts et plusieurs blessés

Partager :

Vers 23 heures 10 ce Jeudi 14 Juillet, des tirs ont heurté un groupe situé tout près, à 60 m des mises à feu à Cholet (Maine-et-Loire). Un garçon de 7 ans et sa sœur de 24 ans ont été tués alors que 7 autres personnes ont été blessées, dont un homme de 30 ans en état d’urgence absolue. Gravement brûlé, il a été héliporté par le Dragon 37.

Les pompiers ont déclenché le plan Novi 1 dans les minutes qui ont suivi, sollicitant un dispositif de taille, 56 pompiers se sont rendus sur place, dont le groupe de commandement du service départemental d’incendie et de secours de Maine-et-Loire.

Depuis 1994

La ville travaille depuis des années avec le même artificier chargé du feu d’artifice. L’entreprise d’Ille-et-Vilaine Hubert Thézé Pyrotechnie tirait les feux d’artifice à Cholet comme depuis 1994.

Le maire Gilles Bourdouleix assure que c’est la première fois qu’un drame survient pendant les festivités du 14 Juillet à Cholet.

Toutes les pistes sont envisagées, une enquête ouverte

Une fusée est-elle partie vers la foule au lieu de partir dans le ciel ? A-t-elle explosé en retombant ? A-t-elle connu un dysfonctionnement ? Était-elle mal préparée ? La composition de la fusée peut-elle être en cause ? Le lieu du rassemblement et le pas de tir étaient-ils adéquats ? Qu’en est-il du comportement de la foule durant les festivités ? Enfin, les spectateurs, notamment ceux qui s’étaient orientés vers le terrain de football stabilisé, étaient-ils à bonne distance ?

Les questions sont nombreuses mais il n’y a encore aucune réponse. Toutes les pistes sont envisagées à cette heure, bien que l’option accidentelle soit privilégiée. Une enquête pour homicide volontaire a été ouverte. Elle est confiée à la sûreté départementale du Maine-et-Loire et au commissariat de Cholet.

Les propriétaires des images sont invités à contacter les autorités

De nombreuses vidéos circulaient cette nuit sur les réseaux sociaux. Pour le bien de l’enquête, les propriétaires des images sont invités à contacter le commissariat de Cholet au 02.41.64.82.00.

Partager :
Image par défaut
Allo17.fr Pays de la Loire
Publications: 93

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Nous étions présents et j’avoue que nous étions bcp trop proche du feu d’artifice.
    Nous étions après la limite de sécurité. Pourtant nous étions nombreux et des agents de sécurité nous ont demandé de reculé sans que nous le fassions…