Maine-et-Loire : Une femme de 41 ans a été mise en examen après la découverte du corps de 2 nouveaux-nés

Partager :

Une femme de 41 ans a été mise en examen ce Jeudi 16 Juin pour meurtres sur mineur de 15 ans par ascendant après la découverte du corps de 2 nouveaux-nés dans un jardin à Ombrée d’Anjou (Maine-et-Loire).

Le 19 Février dernier, les nouveaux propriétaires d’une maison dans cette commune de près de 9000 habitants font une macabre découverte : 2 corps de nouveau-nés enveloppés dans des sacs plastiques et recouverts d’un tas de bois. Une enquête est ouverte et les investigations sont confiées à la brigade de recherche de Segré-en-Anjou Bleu (Maine-et-Loire).

Les 2 nourrissons sont nés à terme

Les analyses menées dans le cadre de cette enquête établissent que les 2 nourrissons sont nés à terme, de 2 grossesses distinctes dont la date reste à déterminer. Les techniques utilisées permettent d’établir que les enfants étaient nés viables. Toutefois l’état du corps ne permet pas d’assurer qu’ils ont vécu.

Placée en garde à vue ce Mardi 14 Juin, cette femme de 41 ans, déjà mère d’une fille d’une vingtaine d’années avec son ancien compagnon, va reconnaître avoir donné naissance aux 2 enfants. Elle va expliquer aux gendarmes avoir accouché seule à son domicile. Elle a également indiqué avoir fait 2 dénis de grossesse, explications qui ne semblent pas convaincre la justice.

Constatant dans les 2 cas la mort des enfants, elle dit avoir mis leur corps dans un sac avant de les dissimuler là où ils ont été découverts. La femme a justifié ses gestes, expliquant qu’elle ne savait pas comment accueillir ses 2 nourrissons dans son foyer alors que son conjoint de l’époque avait indiqué ne plus vouloir d’enfant. Ce dernier a été mis hors de cause dans la mort des 2 nouveaux-nés.

La femme a été mise en examen

À l’issue de sa garde à vue, la mère de famille a été mise en examen pour meurtres sur mineurs de 15 ans par ascendant. Le juge d’instruction l’a placée sous contrôle judiciaire contre l’avis du parquet qui avait requis un placement en détention provisoire. Le parquet a fait appel de la décision du juge. Cette femme, qui ne vit plus dans le Maine-et-Loire, était inconnue de la justice.

Partager :
Image par défaut
Allo17.fr Pays de la Loire
Publications: 93

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Comment est-il possible aujourd’hui de faire ça !
    Vraiment horrible, j’espère que la justice va faire suite à ça !

  2. Bonjour, j’ai envoyé plusieurs e-mails à vos services, j’ai transmis également depuis le formulaire de contact et rien. Pourquoi quand je vais sur votre site j’ai plusieurs messages en Anglais ?
    Je ne peux pas utilisé votre site à la lecture de vos articles sans avoir des messages !
    E-mail pas de réponse et votre numéro, je tombe sur une musique d’attente pendant 1 heure..

    • Bonjour, pouvez-vous m’en dire plus s’il vous plaît concernant les messages ? J’ai pas connaissance des messages en Anglais. Et rien du côté de notre formulaire de contact et par e-mail. Pouvez-vous s’il vous plaît joindre un e-mail technique@allo17.fr en mentionnant votre commentaire.

      Cordialement,
      Valérie