La gendarmerie stoppe ses commandes avec la Seat Leon Cupra

Partager :

Les Seat Leon Cupra avaient commencé à être livrés aux unités de gendarmerie pour remplacer la Renault Mégane RS. Malheureusement, la gendarmerie stoppe ses commandes alors que fin 2020, 17 Cupra Leon avaient ainsi été produites pour la gendarmerie après une transformation par l’entreprise Gruau près de Laval (Mayenne).

Le contrat passé entre la gendarmerie et Seat porte sur 80 véhicules qui était à livrer d’ici 2022. La gendarmerie a confirmé qu’aucun véhicule ne serait livré en 2021, sans présager de ce qu’il adviendrait de l’appel d’offre en lui-même.

L’appel d’offre portait sur un remplacement partiel des véhicules rapides d’intervention.

Peugeot fait réellement partie des possibilités ?

D’après les journalistes de La Revue Automobile, qui étaient bien renseignés sur l’affaire des Seat Leon Cupra, la Peugeot 508 PSE fait réellement partie des possibilités pour la nouvelle dotation de véhicules stratégiques des brigades d’intervention rapide. Avec quand même quelques obstacles : cette 508 PSE coûte beaucoup plus cher qu’une Seat Leon Cupra. Et sa motorisation hybride de 360 chevaux fonctionne à pleine puissance seulement lorsque ses batteries électriques sont chargées.

On en saura plus dans les prochains jours.

Partager :
Allo17.fr
Allo17.fr

Retrouvez les actualités importantes et vérifiées police et gendarmerie des régions et départements en temps réel.

Publications: 300

2 commentaires

  1. Je trouve ça dommage car c’est un bon véhicule.
    Mon ancienne affectation possède la Seat Leon Cupra et c’est un bon élément.
    Il ne reste plus qu’à voir dans le temps quelle sera le nouveau jouet de remplaçant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *