Gironde : Ce que l’on sait concernant les 2 incendies alors qu’ils continuent de gagner du terrain

Partager :

Ce Lundi 18 Juillet dans l’après-midi, un homme a été placé en garde à vue dans l’enquête sur l’incendie à Landiras (Gironde).

Dans son communiqué, la procureure de Bordeaux (Gironde), Frédérique Porterie, ne donne aucune précision sur le profil de cet homme. Le parquet rappelle qu’un automobiliste a témoigné avoir vu un homme quitter précipitamment le lieu où a commencé le sinistre, ce Mardi 12 Juillet. D’autres départs de feu avaient par ailleurs été constatés dans la même zone le même jour.

37 000 le nombre d’évacuations depuis le début des 2 incendies

La préfète de Gironde a annoncé que 16 000 habitants supplémentaires avaient dû quitter leurs logements dans la journée de ce Lundi ce qui porte à 37 000 le nombre d’évacuations depuis le début des 2 incendies qui font rage dans le département.

Au total, en une semaine, 19 300 hectares de végétation ont été touchés par les flammes. La situation reste très défavorable à Landiras, le feu progressant sur différents fronts malgré la création de pare-feux, où 12 800 hectares sont partis en fumée. Sur l’autre front, à La Teste-de-Buch, 6500 hectares ont brûlé.

Le travail des pompiers se complique jour après jour. Les températures n’ont cessé d’augmenter. Ce Lundi, la bascule critique a été atteinte dès la mi-journée, avec des pics de chaleur dépassant les 40 degrés et un vent tournant sans cesse, rendant imprévisible la progression du brasier.

Le ciel bordelais envahi par les fumées des incendies de Gironde

De nombreux internautes ont partagé des images du ciel bordelais envahi par les fumées des incendies de Gironde, portées par les vents. D’après leurs témoignages, une puissante odeur de bois brûlé était aussi perceptible dans les rues de la ville.

Photo d’un témoin pour Allo17.fr Nouvelle-Aquitaine concernant les fumées des incendies de Gironde dans Bordeaux.

Feu accidentel à La-Teste-de-Buch

Une enquête a été ouverte pour destruction involontaire par incendie de bois, forêt, dû à un manquement à une obligation de sécurité.

Selon les premiers éléments, c’est l’assistant technique d‘un camping situé sur le secteur qui se dirigeait vers la déchetterie quand il est tombé en panne. En descendant du véhicule il s’est aperçu que des flammes partaient de sous la benne. Le feu est vite devenu hors de contrôle, le conducteur qui a prévenu les pompiers n’a pas eu le temps de se servir de son extincteur.

À cette heure, le véhicule est toujours inaccessible. Dès que l‘accès sur le site sera autorisé, il sera placé sous scellé. La peine encourue est de 2 ans et 30 000 euros d’amende.

La piste criminelle à Landiras

À Landiras, les techniciens en identification criminelle de la gendarmerie ont pu effectuer des constatations qui accréditent un acte volontairement malveillant. C’est une infraction criminelle, passible de la cour d’assises, faisant encourir 15 ans de réclusion et 150 000 euros d‘amende.

L‘enquête, confiée à la brigade de recherches de Langon (Gironde) a conduit les gendarmes à s‘interroger sur l‘existence d‘un lien entre ce sinistre et d‘autres départs de feux constatés sur la zone le même jour mais à des horaires différents.

Pour l‘heure, aucun élément formel ne milite en ce sens mais des indices restent à exploiter afin d‘éliminer ou de retenir la thèse d‘un même auteur. De nombreuses expertises sont en cours et les auditions de témoins se poursuivent en parallèle.

Partager :
Image par défaut
Allo17.fr Nouvelle-Aquitaine

Retrouvez les actualités importantes et vérifiées police et gendarmerie de la région Nouvelle-Aquitaine en temps réel.

Publications: 79

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Je pense qu’il va falloir se remettre en question concernant le matériel des pompiers. Ce n’est pas une faute venant d’eux, plutôt un problème encore une fois de l’état !

  2. Bonjour,
    Avez-vous des nouvelles concernant l’enquête en cours avec le véhicule ?
    J’ai appris également qu’un train de transport était également responsable de plusieurs départs d’incendies en raison d’un problème de frein ?
    Bonne journée