Une piste d’entraînement pour trottinette électrique proposée par la gendarmerie de l’Hérault

Partager :

Elles sont partout, sur les routes, les zones piétonnes ou les pistes cyclables. Elles, ce sont les trottinettes électriques. Depuis un décret du 23 octobre 2019, elles sont même entrées dans le Code de la route. Il faut dire que les accidents se multiplient. En 2019, 11 personnes sont décédées en France après un accident de trottinette électrique.

Pour sensibiliser à ce mode de transport souvent utilisé par les jeunes (la conduite est possible dès 12 ans), la gendarmerie de l’Hérault propose à tous, gratuitement, de s’entraîner à conduire une trottinette électrique. Un rappel de la réglementation en vigueur est aussi dispensé.

Tant qu’on n’est pas monté dessus, on croit que c’est facile.

Pour cette première, c’est à Clermont l’Hérault que l’atelier avait lieu et huit collégiens de Pézenas ont été conviés pour l’occasion. La majorité d’entre eux n’avait jamais mis les pieds sur une trottinette électrique. C’est le cas de Laurine élève en 3ème, qui est ravie de cette expérience. « Quand on voit les gens dans la rue on se dit, oh ça a l’air facile, mais en fait non, du coup c’est cool maintenant je sais en faire ».  

Malgré cette première expérience concluante, la jeune fille va attendre un peu avant de se lancer sur la route « si j’ai une trottinette je vais rester dans mon village et ne pas aller dans les grandes villes » lance t-elle en rigolant. 

La piste s’inspire de celle utilisée pour les permis moto de la gendarmerie

Pour former le mieux possible à la maîtrise de la trottinette électrique, les gendarmes ont voulu reproduire des situations auxquelles les utilisateurs sont confrontés sur la route. Chaussée dégradée, virage serré à gauche ou piste cyclable. Avec ce type d’engin, le conducteur est très vulnérable et plusieurs règles de sécurité sont à respecter. Sébastien Bruche, commandant d’escadron de la sécurité routière de l’Hérault prodigue des conseils pour circuler. 

Dès lors qu’il y a une piste cyclable, il faut l’emprunter.

Autres informations importantes, la trottinette doit être bridée à 25km/h, l’assurance est obligatoire et il est interdit de circuler à deux sur un même engin. Après ce premier test, la gendarmerie envisage déjà de proposer cet atelier dans le futur à Montpellier. Pour s’inscrire, il faudra se rendre sur la page Facebook « Sûre ma trot ».

Source : https://www.francebleu.fr/infos/transports/une-piste-d-entrainement-pour-trottinette-electrique-proposee-par-la-gendarmerie-1602841163.

Partager :
Allo17.fr
Allo17.fr

Retrouvez les actualités importantes et vérifiées police et gendarmerie des régions et départements en temps réel.

Publications: 298

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *