Manifestation du 19 Janvier 2023 : Un homme de 26 ans a été grièvement blessé par un coup de matraque à Paris

Partager :

Un homme de 26 ans, photographe, a été grièvement blessé par un coup de matraque à l’entrejambe lors de la manifestation du Jeudi 19 Janvier contre la réforme des retraites à Paris (Île-de-France). Il va porter plainte contre le policier qui l’a frappé. Hospitalisé Jeudi, l’homme a été amputé du testicule droit, explosé par le coup.

Une partie de la scène a été diffusée sur BFMTV en direct au cours de la manifestation. On voit effectivement le policier sauter et donner un coup de matraque dans les testicules de l’homme, à terre et sur le dos.

Que s’est-il passé ?

Vers 16 heures, alors qu’une personne suspectée d’avoir lancé de gros bouts de bois sur les policiers est interpellée, les forces de l’ordre chargent les manifestants. À ce moment-là, l’homme court pour s’éloigner, et chute sur la chaussée, sur le dos. Un second policier arrive et, selon le récit du photographe, prend de l’élan, saute avec tout son poids juste à côté de lui et, en même temps, lui donne un grand coup de matraque au niveau de l’entrejambe.

Il était à terre, un appareil photo dans les mains, quand le policier a délibérément visé ses parties génitales dans un geste dont la gratuité confine au sadisme. Aucune justification ne saurait être apportée à de telles violences, elles sont inacceptables et ont des conséquences irréversibles.

Lucie Simon, avocate de l’homme

Un contexte d’une extrême violence

La préfecture de police, a indiqué que dans un contexte d’extrême violence et dans le cadre d’une manœuvre de police pour interpeller des individus violents, le préfet de police a demandé au directeur de l’ordre public et de la circulation à ce que les circonstances exactes de l’incident rapporté soient éclaircies.

Ce Dimanche 22 Janvier, le porte-parole du gouvernement Olivier Véran a dit sur BFMTV, avoir beaucoup d’empathie pour le photographe amputé d’un testicule. Il a toutefois appuyé sur la nécessité de comprendre le contexte, même si quand on regarde l’image on est forcément interpellé.

Une enquête a été ouverte

Une enquête administrative est ouverte. Le policier n’a, pour l’heure, pas été identifié. La manifestation avait rassemblé dans la capitale 80 000 personnes selon le Ministère de l’Intérieur et 400 000 selon la CGT.

Partager :
Allo17.fr Île-de-France
Allo17.fr Île-de-France

Retrouvez les actualités importantes et vérifiées police et gendarmerie de la région Île-de-France en temps réel.

Publications: 328

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *