Cantal : La jeune chasseuse de 17 ans a été mise en examen et placée sous contrôle judiciaire

Partager :

Mélodie Cauffet, la jeune femme qui se promenait avec son compagnon ce Samedi 19 Février a été tuée par balle lors d’une battue sur le territoire d’une commune située près d’Aurillac (Cantal). La battue avait débuté dans l’Aveyron et se poursuivait dans le Cantal voisin.

La chasseuse de 17 ans qui a tué la randonneuse de 25 ans a été présentée au juge d’instruction du tribunal judiciaire d’Aurillac et a été mise en examen du chef d’homicide involontaire ce Mardi 22 Février. Elle a été placée sous contrôle judiciaire et interdiction de détenir ou porter une arme.

La jeune femme était bien titulaire d’un permis de chasse et n’avait consommé ni alcool ni stupéfiants. Lors de son audition, qui a été prolongée ce Lundi 21 Février, elle a expliqué avoir visé un sanglier, avoir tiré, puis avoir entendu le cri d’un homme au niveau du sentier. Elle affirme s’être rapidement rendue à l’endroit où était la victime. La jeune chasseuse s’est, immédiatement présentée comme étant l’auteure du tir.

La battue avait été déclarée

La battue avait été déclarée. Elle se déroulait à la fois dans le Cantal et dans l’Aveyron. Malheureusement, aucun panneau chasse en cours n’avait été installé au départ de la chasse. L’enquête devrait déterminer s’il y avait oui ou non un défaut de signalisation.

Plusieurs politiques réclamant son interdiction le week-end

À l’approche de la présidentielle, plusieurs politiques réclamant son interdiction le week-end. La France est le pays européen qui compte le plus de chasseurs et le seul permettant de pratiquer tous les jours pendant la saison, alors que le Royaume-Uni, l’Italie, les Pays-Bas ou le Portugal ont instauré un ou plusieurs jours sans chasse.

Les accidents de chasse mortels sont de moins en moins nombreux

Depuis 20 ans, le nombre d’accidents de chasse a baissé de manière significative en France : -41% depuis 1999, d’après l’office français de la biodiversité. Le nombre d’accidents est passé de 232 par an à 136 sur la période. La tendance est encore plus nette pour les accidents mortels, en baisse de 71% sur vingt ans : de 39 sur la saison de chasse 1999-2000 à 11 en 2019-2020. En moyenne, 90% des victimes de ces accidents sont des chasseurs.

Une marche blanche bientôt organisée pour rendre hommage à la victime

La jeune femme, qui devait fêter ses 26 ans le mois prochain était passionnée de nature et randonnait régulièrement dans les environs. Les proches de Mélodie Cauffet ont prévu la tenue d’une marche blanche à Flagnac (Aveyron).

Partager :
Image par défaut
Allo17.fr Auvergne-Rhône-Alpes
Publications: 89

Un commentaire

  1. Je pense qu’il serait bien de faire quelque chose, je suis une randonneuse aussi, j’adore la nature, je ne voudrais pas que ça m’arrive aussi ça…

Laisser un commentaire