Lourdes : Un détenu en cavale arrêté par la gendarmerie après un an de fuite

Partager :

La gendarmerie des Hautes-Pyrénées a mis fin, vendredi 20 novembre dernier, à la cavale d’un détenu de maison d’arrêt qui aura duré presqu’un an. L’individu interpellé à Lourdes s’était volatilisé à la suite d’une permission de sortie.

La gendarmerie des Hautes-Pyrénées a procédé, vendredi 20 novembre dernier, à l’arrestation d’un détenu en cavale depuis presqu’un an. En décembre 2019, ce trentenaire, déjà connu de la justice pour des affaires de vols et de stupéfiants, n’avait pas réintégré sa maison d’arrêt du Lot-et-Garonne après une permission de sortie.

Repéré lors d’un contrôle de routine

Les gendarmes sont retombés sur la piste du fugitif lors d’un contrôle sur la voie publique dans la commune de Salles (65), le 12 novembre dernier. L’intéressé est alors occupé à réparer un véhicule. Alors que la patrouille veut procéder au contrôle de ses papiers, l’homme déclare qu’il doit se rendre dans une maison voisine pour les récupérer et prévenir le propriétaire de la voiture. Une combine qui lui permet de prendre la fuite.

Une voiture volée, une permission de sortie non respectée

Vérification faite, les gendarmes constatent que le véhicule immobilisé est une voiture volée. et que son réparateur du moment fait l’objet d’un mandat d’arrêt depuis décembre 2019. Suite à une permission de sortie, l’individu n’a en effet jamais regagné sa maison d’arrêt du Lot-et-Garonne dans laquelle il purgeait une peine pour des délits de droit commun.
La patrouille interpelle alors la compagne et la soeur du fuyard, qui demeurent dans les parages. Elles reconnaissent avoir utilisé le véhicule, même le sachant volé, et avouent qu’elle n’ignoraient rien de la situation du fugitif.

Fin de cavale à Lourdes

Les gendarmes mettent alors en place un important dispositif de recherche. L’enquête, menée par la communauté de brigades d’Argelès-Gazost (65), appuyée par les gendarmes de la brigade de recherche et du peloton de surveillance et d’intervention, a permis de retrouver la trace du fuyard à Lourdes. C’est là qu’il a été interpellé, en douceur, vendredi 20 novembre dernier. Conduit devant le magistrat du tribunal judiciaire de Tarbes, le fugitif a été incarcéré à la maison d’arrêt de Tarbes (65).

Source : https://france3-regions.francetvinfo.fr/occitanie/hautes-pyrenees/lourdes-detenu-cavale-arrete-gendarmerie-apres-an-fuite-1897844.html.

Partager :
Image par défaut
Allo17.fr Occitanie

Retrouvez les actualités importantes et vérifiées police et gendarmerie de la région Occitanie en temps réel.

Publications: 124

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.