Bas-Rhin : Disparition inquiétante de Lina, le point de l’enquête

L’Alsacienne de 15 ans, domiciliée à Plaine (Bas-Rhin), devait se rendre à Strasbourg (Bas-Rhin) en train ce Samedi 23 Septembre midi. Elle devait y rejoindre son petit ami. Ce dernier, ne la voyant pas arriver, a alerté la famille de l’adolescente.

Plus tard dans la journée, la gendarmerie de Schirmeck (Bas-Rhin) a émis un appel à témoins. Cheveux blonds, mi-longs, et mesure 1,60 mètre. Elle est vêtue d’une robe grise, d’une doudoune blanche et d’une paire de Converse blanche.

2 témoins ont aperçu la jeune fille entre 11 heures 15 et 11 heures 30

Pour rallier la gare de Saint-Blaise-la-Roche et prendre le train, Lina devait effectuer un trajet d’environ 3 km à travers la vallée de Bruche, une zone boisée et montagneuse qui borde la RD350. Elle n’est cependant jamais arrivée à destination. D’après les informations que nous disposons, 2 témoins ont aperçu la jeune fille entre 11 heures 15 et 11 heures 30 alors qu’elle cheminait vers la gare. Ils ont été capables de confirmer qu’elle portait la tenue décrite dans l’appel à témoin.

Jean-Marc Chipon, ex-maire de Plaine, affirme avoir vu l’adolescente marcher au bord de la route le jour de sa disparition. Lorsqu’il est repassé, quelques minutes plus tard, la jeune fille n’était plus là.

L’adolescente connaît les environs. Elle se rendait chaque matin à pied au Proxi de Saint-Blaise-la-Roche, où elle avait entamé un stage le 11 Septembre dernier.

Un important dispositif de recherches

D’importants moyens ont été d’emblée déployés pour tenter de localiser Lina. Des investigations téléphoniques ont également été lancées. Pour faciliter les opérations des gendarmes, la mairie de Plaine leur a proposé d’installer un QG dans ses locaux. Les recherches sont restées vaines tout au long du week-end.

Elles ont repris ce Lundi 25 Septembre par une nouvelle battue. Plus d’une centaine de personnes se sont mobilisées. La battue était encadrée par la gendarmerie. Elle s’est déroulée sous l’œil d’un hélicoptère équipé de caméras thermiques et des bénévoles de la Protection Civile du Bas-Rhin.

Aucune piste n’est écartée

Le téléphone de l’adolescente, reste introuvable. Ce dernier a cessé d’émettre à 11 heures 22 précises. Aline Clérot déclare en outre qu’aucune activité n’a été relevée sur le compte en banque de Lina. Si aucune piste n’est écartée, la représentante du parquet affirme néanmoins qu’aucune trace sur la chaussée évoquant un accident de la route n’a été détectée.

Si vous disposez d’informations sur la disparition de Lina, vous pouvez appeler la gendarmerie de Schirmeck au 03.88.97.04.71.

Vous aimez notre article ? Partagez-le !
Allo17.fr Grand Est
Allo17.fr Grand Est

Retrouvez les actualités importantes et vérifiées police et gendarmerie de la région Grand Est en temps réel.

Publications: 86

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *