Laillé : Une free party en cours, la troisième en un mois dans cette commune

Partager :

Toute la journée de ce Vendredi 27 Mai, plusieurs personnes ont cherché un terrain dans le nord du département de la Loire-Atlantique pour organiser une free party.

Première tentative en tout début d’après-midi à Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique). Les gendarmes n’ont pas tardé à repérer le cortège de plusieurs voitures. Ils sont intervenus pour contrecarrer leur plan. En début de soirée, ils sont de nouveau repérés du côté de Séverac (Loire-Atlantique). Là encore, les teufeurs n’ont pas eu le temps d’installer leur matériel. Ils ont finalement trouvé un terrain à Guichen (Ille-et-Vilaine).

La préfecture de Loire-Atlantique avait pris Mercredi 25 Mai un arrêté interdisant les rassemblements festifs à caractère musical durant le week-end de l’Ascension.

Une free party rassemble plusieurs centaines de fêtards

Ce Samedi 28 Mai, une free party rassemble plusieurs centaines de fêtards, dans une ancienne carrière située au lieu-dit La Roche, à Laillé (Ille-et-Vilaine). Au moins 800 participants selon des sources de la gendarmerie. C’est la 3ème free party qui se déroule dans le département.

En effet, le week-end dernier, 150 personnes s’étaient réunies à Plélan-le-Grand (Ille-et-Vilaine), et une autre s’était tenue à Saint-Malo-de-Phily (Ille-et-Vilaine), près de Lohéac (Ille-et-Vilaine). Elle avait réuni 500 personnes.

Des voitures, venues de tout l’Ouest de la France

Sur place, des voitures, venues de tout l’Ouest de la France, sont garées. La fête ressemble à un festival : une grande scène, une plus petite, un coin restauration et des exposants. En plus du mur de sons, plusieurs stands ont été installés.

Près de 400 véhicules seraient sur site ce Samedi en début d’après-midi dont de nombreux camping-cars et camions aménagés avec des plaques d’immatriculation du Grand Ouest mais aussi de la région parisienne et du sud.

Ce Samedi matin, les services de la préfecture étaient réunis

Ce Samedi matin, les services municipaux, la gendarmerie et les services de la préfecture étaient réunis. L’objectif de cette rencontre est de prendre une décision quant à ce rassemblement.

Un feu a pris dans un hangar de stockage de foins

Dans la nuit du Samedi au Dimanche, un feu a pris dans un hangar de stockage de foins, à Laillé (Ille-et-Vilaine). Le bâtiment est situé au lieu-dit de la carrière située au lieu-dit La Roche, là où au moins 800 fêtards sont réunis.

Plusieurs pompiers ont été dépêchées sur place pour maîtriser l’incendie. Le bâtiment a été endommagé. Les agriculteurs ont fait tomber la structure pour ne pas qu’elle s’écroule d’elle-même. D’après les informations que nous disposons, un fêtard s’était abrité dans le hangar pour dormir, au moment où l’incendie a débuté. Forte heureusement, il n’a pas été blessé. L’homme a été interpellé et accompagné à l’hôpital.

Toujours ce Dimanche matin, au moins 800 teufeurs sont toujours sur place. Plusieurs gendarmes sont mobilisés ainsi que 2 équipes cynophiles et un hélicoptère sont déployés.

Un collectif de riverais vont se rassembler afin de porter plainte

Nous avons appris ce Dimanche matin, qu’un collectif de riverais de la commune vont se rassembler afin de porter plainte contre les manifestations. C’est la 3ème free party organisée en moins d’un mois à Laillé. La première s’est déroulée le 1er Mai, rassemblant environ 500 personnes. La 2ème, le 15 Mai, a réuni entre 500 et 800 fêtards.

Un habitant de la commune explique à notre équipe sur place :

Ce n’est plus possible ! Nous n’en pouvons plus ! Au delà des nuisances sonores subies pendant tout le week-end, les conséquences de cette nouvelle free party devient de plus en plus en grave pour notre village.

Habitant de la commune de Laillé

Un autre nous explique :

Si je fais du bruit chez moi, les gendarmes viennent et me verbalise ! Pour les teufeurs pas de problème, ils empêchent des gens de dormir. Le préfet ne bouge pas, rien, les gendarmes, ils regardent la fête sans dire un mot ! Que devons-nous faire ? Je suis très en colère contre la préfecture et surtout contre les organisateurs. Avant, lors de la manifestation de Lieuron, j’étais du côté des fêtards. Aujourd’hui je suis contre !

Habitant de la commune de Laillé

Contactée par Allo17.fr Bretagne, la maire de la commune, Françoise Louapre, n’était pas joignable dans l’immédiat. Pour le moment, la free party est toujours en cours ce Dimanche. Plus d’informations à venir sur notre site internet dans le plus brefs délais.

Partager :
Image par défaut
Allo17.fr Bretagne

Retrouvez les actualités importantes et vérifiées police et gendarmerie de la région Bretagne en temps réel.

Publications: 248

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.