Lardin-Saint-Lazare : La traque continue ce Lundi matin

La traque de l’homme armé recherché depuis la nuit du Samedi 29 au Dimanche 30 Mai continue ce Lundi matin au Lardin-Saint-Lazare (Dordogne), après avoir tiré sur les gendarmes appelés pour un différend familial.

L’homme était fortement alcoolisé et lourdement armé. Il a tenté de s’en prendre à l’ami de son ex-compagne.

Plus de 300 gendarmes mobilisés

Actuellement, 309 gendarmes sont mobilisés, ainsi que 7 hélicoptères, et des équipes cynophiles.

Les forces de l’ordre engagées devaient également recevoir le renfort de militaires de Charente et de Charente-Maritime si la traque était amenée à s’étaler dans le temps.

Les habitants confinés chez eux

Le préfet de la Dordogne a réitéré sa demande aux 1 800 habitants de la commune, de rester chez elle ce Lundi.

Les écoles du secteur sont fermées, il n’y a pas de transports scolaires et les entreprises du secteur sont appelées également à rester fermées. Les routes menant à la commune sont coupées, des déviations sont mises en place.

Un ancien militaire

L’homme recherché est un Périgourdin, un ancien militaire du 126e régiment d’infanterie qui a servi 5 ans à Brive-la-Gaillarde (Corrèze). Il était caporal. Père de 3 enfants, il est âgé de 29 ans.

L’homme a déjà été condamné 4 fois pour violences conjugales sur son ex-compagne, faits survenus en 2015, 2017, 2019 et 2020.

D’après nos informations, 2 enquêtes ont été ouvertes : l’une pour tentative de meurtre sur le compagnon de l’ex du fugitive, l’autre pour tentative de meurtre sur les gendarmes, personnes dépositaires de l’autorité publique.

Le contact avait été établi à plusieurs reprises

Frédéric Perissat, le préfet de la Dordogne assurait que le contact avait été établi à plusieurs reprises avec le jeune homme, à chaque fois suivi de coups de feu.

En plus de ça, il s’est servi de son couteau pour crever les pneus d’un véhicule de la gendarmerie et a fait usage de son fusil pour viser un autre véhicule ainsi qu’un hélicoptère des forces de l’ordre.

L’hélicoptère du Détachement Aérien de Gendarmerie (DAG) d’Égletons en Corrèze est intervenu dans la nuit de Samedi à Dimanche, il a été atteint par un tir.

Selon les premières constatations, ce tir proviendrait d’un calibre 5.56 (223 Remington).

Plus d’informations dans les plus brefs délais sur notre site.

Vous aimez notre article ? Partagez-le !
Allo17.fr Nouvelle-Aquitaine
Allo17.fr Nouvelle-Aquitaine

Retrouvez les actualités importantes et vérifiées police et gendarmerie de la région Nouvelle-Aquitaine en temps réel.

Articles: 158

La lettre d’information de Allo17.fr

Recevez chaque Dimanche, un condensé des actualités de la semaine :

2 commentaires

  1. Terrible, terrible, terrible.
    Un calvaire pour les habitants.
    Mes pensées aux forces de l’ordre.

  2. Jamais 2 sans 3. Voilà où nous mène l’histoire du COVID, je n’y crois pas trop la règle familiale. Il va y en avoir beaucoup plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *