Un nouveau téléphone pour les policiers et gendarmes dès l’automne

Partager :

Les policiers et gendarmes vont recevoir à partir de la rentrée 200 000 nouveaux téléphones incassables de la marque Crosscall pour renouveler une flotte vieillissante. Ses appareils sous Android seront ultra sécurisés par une surcouche logicielle et équipés d’une messagerie chiffrée.

Le Core X4-Néo des policiers et gendarmes est un appareil dérivé d’un modèle commercial vendu à partir de 449 euros qui a subi et réussi des tests de chute à 2 m sur du béton.

D’après nos informations, il est aussi capable de résister à des températures extrêmes de -25 °C à +55 °C et possède la norme IP68, soit une étanchéité totale à la poussière et à la plupart des liquides.

Livré par lot, cet appareil professionnel embarque 4 Go de RAM et 64 Go de mémoire interne. Une fiche technique suffisante en théorie pour faire tourner les applications métiers des gendarmes et policiers. Le fabricant fournit les terminaux avec une version en open-source d’Android 11.

Les experts de l’OSIIC se chargent ensuite d’y installer une surcouche logicielle, le système d’exploitation Secdroid.

Une minimalisation et durcissement

Il n’est pas possible de télécharger d’autres applications ou d’installer les mises à jour eux-mêmes. Le Core X4-Néo aura un magasin d’applications captif et une minimalisation et durcissement du système d’exploitation qui sont adaptés à un usage dans un contexte professionnel sensible.

L’appareil devrait potentiellement accueillir l’application de messagerie sécurisée Tchap afin notamment de fluidifier les échanges entre gendarmes et policiers qui utilisent souvent des logiciels très différents.

Partager :
Allo17.fr
Allo17.fr

Retrouvez les actualités importantes et vérifiées police et gendarmerie des régions et départements en temps réel.

Publications: 299

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *