Signaler les forces de l’ordre sur les applications d’assistance à la conduite restent toujours possibles

Partager :

Dès ce Lundi 1er Novembre, certains contrôles de police ou gendarmerie, notamment ceux concernant l’alcool et les stupéfiants, ne devaient plus être indiqués sur des applications d’assistance à la conduite comme Waze ou Coyote.

Cette mesure est repoussée puisque le dispositif n’est pas encore prêt sur le plan technique. Fabien Perlot, PDG de Coyote, explique qu’une réunion devait avoir lieu avec le Ministère de l’Intérieur en Septembre mais elle a été annulée.

La date de mise en service finale n’est donc pas encore connue à l’heure actuelle.

Les internautes veulent contourner la méthode

Sur les réseaux sociaux notamment Snapchat, les internautes veulent contourner la méthode des signalements de la présence des forces de l’ordre comme l’exemple ci-dessous :

L’interdiction des signalements reste prévue, mais sans précision sur la mise en service. Pour l’instant, les automobilistes pourront toujours s’échanger les informations entre eux.

Partager :
Allo17.fr
Allo17.fr

Retrouvez les actualités importantes et vérifiées police et gendarmerie des régions et départements en temps réel.

Publications: 298

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *