Vendée : Ce que l’on sait du meurtre du prêtre à Saint-Laurent-sur-Sèvre

Ce Lundi 9 Août, un prêtre a été tué à Saint-Laurent-sur-Sèvre (Vendée). Le suspect, un homme déjà soupçonné d’avoir incendié la cathédrale de Nantes en Juillet dernier.

L’homme s’est présenté à la gendarmerie

L’homme s’est présenté en milieu de matinée à la brigade de gendarmerie de Mortagne-sur-Sèvre (Vendée) et a dit avoir tué un ecclésiastique.

Le corps de la victime a été retrouvé dans les parties communes de la communauté religieuse et le suspect a été placé en garde à vue.

La victime est décédée après avoir reçu des coups. L’autopsie permettra de préciser les causes de la mort. Le vice-procureur de La Roche-sur-Yon a annoncé dans l’après-midi l’ouverture d’une enquête pour homicide volontaire. Il précise également qu’aucun mobile lié à un motif terroriste n’apparaît dans cette affaire.

Le prêtre, âgé de 60 ans et membre de la communauté religieuse des Montfortains à Saint-Laurent-sur-Sèvre, accueillait cet homme depuis plusieurs mois.

L’homme déjà soupçonné d’avoir incendié la cathédrale de Nantes

Le drame a été annoncé par le Ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin sur Twitter.

Le Ministre de l’Intérieur a confirmé en creux dans un tweet que le suspect était l’homme déjà soupçonné d’avoir incendié la cathédrale de Nantes le 18 Juillet 2020. De nationalité rwandaise et réfugié en France, il avait été placé sous contrôle judiciaire dans le cadre de l’enquête sur l’incendie.

Le Ministre de l’Intérieur a répliqué sans tarder sur Twitter le message de Marine Le Pen questionnant la présence du suspect sur le territoire.

L’homme était déjà sorti le 29 Juillet dernier d’une hospitalisation en psychiatrie.

Vous aimez notre article ? Partagez-le !
Allo17.fr Pays de la Loire
Allo17.fr Pays de la Loire
Articles: 116

La lettre d’information de Allo17.fr

Recevez chaque Dimanche, un condensé des actualités de la semaine :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *