Sablé-sur-Sarthe : La gendarmerie présente pour faire respecter le confinement

Partager :

La gendarmerie de Sablé-sur-Sarthe occupe le terrain. Pour faire respecter le confinement destiné à lutter contre le coronavirus, des militaires de la brigade ont effectué une série de contrôles début novembre 2020. Une opération appelée à se répéter.

Pour lutter contre la propagation du Covid-19, la gendarmerie de Sablé veut « bleuir le paysage ». Les forces de l’ordre étaient visibles de tous au niveau du rond-point de Bel. Vendredi 9 novembre, le matin, ils ont contrôlé les automobilistes venant de la route du Mans, avant de se déplacer toute la journée dans d’autres lieux. L’objectif ? Contrôler les attestations de déplacement afin de s’assurer que le confinement est bien respecté.

Les piétons ne sont pas pour autant laissés de côté. La veille, la gendarmerie avait reçu le renfort du Psig (peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie), et de réservistes pour assurer une présence dans le centre-ville.

« Le confinement est dans l’ensemble bien respecté »

La répression se fait depuis quelques jours, explique le capitaine Conti, de la compagnie de La Flèche. Le confinement est dans l’ensemble bien respecté.Sur l’ensemble des contrôles de la journée de vendredi, aucune contravention de 135 € n’a été établie.

Lors de la mise en place du confinement, les gendarmes ont laissé la place à la pédagogie : « Le PV est à la marge. Ce n’est pas le but. Le but, c’est le respect du confinement et des mesures prises pour la santé de tous , insiste le capitaine Pomié, de la compagnie de Sablé. Nous recevons beaucoup d’appels de personnes qui se demandent ce qu’elles ont le droit ou non de faire. On est là pour leur répondre ».

Un ras-le-bol se fait sentir

Alors que les voitures arrêtées se suivent, les conducteurs et leurs passagers se plient aux contrôles sans difficulté, sortant leur attestation papier ou sur l’application StopCovid. Un « ras-le-bol » du confinement se fait sentir. On respecte, souffle Nicole qui vient de faire des courses, on ne peut pas faire autrement. Le deuxième confinement est plus difficile que le premier.

Au contraire, Sébastien, qui est allé chercher son fils au collège Reverdy, estime, lui, que le confinement est « trop souple ». L’opération des militaires est bien vue : « C’est totalement logique. Il y a trop de monde à circuler. C’est la première fois que je suis arrêté ».

Une mission supplémentaire

Pour assurer sa mission, la compagnie de Sablé peut compter sur l’appui de réservistes. Car pour les gendarmes, le respect du protocole sanitaire n’est qu’une tâche supplémentaire, s’ajoutant à une menace terroriste élevée et aux opérations habituelles. « C’est de jour et de nuit », prévient le capitaine Pomié. « On n’est pas là uniquement pour vérifier les attestations. On continue de contrôler l’alcoolémie, la vitesse, on poursuit les enquêtes judiciaires. On ne peut pas dire qu’on a moins de travail ».

Source : https://www.ouest-france.fr/sante/virus/coronavirus/confinement/covid-19-sable-sur-sarthe-la-gendarmerie-presente-pour-faire-respecter-le-confinement-c0dc216e-22a0-11eb-b0ea-6cc93d4bf3e9.

Partager :
Allo17.fr Pays de la Loire
Allo17.fr Pays de la Loire
Publications: 97

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *