Ille-et-Vilaine : La piste du féminicide privilégiée après la mort d’un couple près de Rennes

Partager :

Ce Vendredi 8 Juillet, un couple en cours de séparation a été retrouvé mort, dans une maison de Domagné (Ille-et-Vilaine). La piste du féminicide ne faisait guère de doute.

« Un décès consécutif à l’intervention violente d’un tiers »

L’autopsie du corps de la femme n’a fait que confirmer les intuitions des enquêteurs de la gendarmerie. « L’autopsie de madame conclut à un décès consécutif à l’intervention violente d’un tiers », précise Philippe Astruc, procureur de la république de Rennes (Ille-et-Vilaine). Quant à l’homme, il serait bien mort par pendaison sans trace d’intervention d’un tiers.

L’enquête a été redirigée sous la qualification criminelle de meurtre par conjoint. L’hypothèse nettement privilégiée est celle d’un homicide conjugal suivi d’un suicide. Le couple était présent dans son ancienne maison pour la nettoyer avant de la vendre quand la femme a été tuée. La tragédie laisse les 3 enfants du couple sans parents.

La femme avait saisi la justice en début d’année

En début de l’année, la femme avait saisi la justice au sujet de la garde des enfants. Elle avait déposé une requête devant le juge aux affaires familiales du tribunal judiciaire de Rennes (Ille-et-Vilaine), en Janvier 2022, relative à l’autorité parentale.

Partager :
Allo17.fr Bretagne
Allo17.fr Bretagne

Retrouvez les actualités importantes et vérifiées police et gendarmerie de la région Bretagne en temps réel.

Publications: 311

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *