Dordogne : Un homme de 54 ans condamné pour un double assassinat activement recherché

Ce Lundi 13 Mars, un détenu âgé de 54 ans s’est évadé de la prison semi-ouverte de Mauzac (Dordogne), où il purgeait une peine de 28 ans de prison pour assassinat et séquestration, des faits commis à Nice (Alpes-Maritimes) en 2002.

Il a été condamné pour un double assassinat

Il purgeait une peine de 28 ans de réclusion criminelle pour assassinat et vol avec arme. Il a été reconnu coupable de l’assassinat d’une femme de 72 ans, Francine Veran-Raspini, et de son fils de 48 ans, Marc Raspini, en 2002 sur les hauteurs de Nice.

Ce dernier purge plusieurs peines dont celle prononcée par la Cour d’assises des Bouches-du-Rhône le20 mars 2008, de 28 ans de réclusion criminelle pour des faits d’assassinat et vol avec arme. Transféré depuis le mois de septembre 2022 au Centre de détention de MAUZAC, sa fin de peine était fixée au mois de mai 2026.

Sylvie Martins-Guedes, procureure de la république de Bergerac

Lors de ces procès, aux Assises et en appel, il avait été défendu à l’époque notamment par l’actuel garde des Sceaux, maitre Eric Dupond-Moretti. Lors de son premier procès, Philippe Dubois avait été condamné à la réclusion criminelle à la perpétuité. Il avait écopé de 28 ans lors de son procès en appel en 2008 à la cour d’assises d’appel des Bouches-du-Rhône.

Il avait bénéficié d’une mesure d’aménagement de peine validée

Philippe Dubois avait bénéficié d’une mesure d’aménagement de peine validée par un juge d’application des peines. Ce détenu travaillait sur un chantier le jour et dormait à la prison de Mauzac la nuit. Il bénéficiait depuis Février dernier d’une formation dans une ferme-école du centre de détention de Mauzac. 

Ce Lundi, il s’est présenté sur son lieu de travail, mais son absence a été signalée vers 12 heures 30. Il a réussi à se soustraire à la surveillance des agents et a pris la fuite.

Lundi, lors de cette activité, Philippe Dubois a réussi à se soustraire à la surveillance des agents et a pris la fuite.

Sylvie Martins-Guedes, procureure de la république de Bergerac

Il est activement recherché

Les enquêteurs cherchent désormais à savoir pourquoi cet homme en fin de peine s’est enfui. Il était libérable dans 3 ans.

Lors de la dernière commission d’application des peines, il s’était vu rejeter une demande de permission de sortie par le juge d’application des peines de Bergerac (Dordogne). Philippe Dubois est aujourd’hui activement recherché grâce à plusieurs patrouilles de gendarmerie, en particulier des brigades cynophiles.

Vous aimez notre article ? Partagez-le !
Allo17.fr Nouvelle-Aquitaine
Allo17.fr Nouvelle-Aquitaine

Retrouvez les actualités importantes et vérifiées police et gendarmerie de la région Nouvelle-Aquitaine en temps réel.

Articles: 154

La lettre d’information de Allo17.fr

Recevez chaque Dimanche, un condensé des actualités de la semaine :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *