14 Juillet : Didier Lallement refuse que le GIGN participe à une démonstration au défilé

Partager :

Le groupement d’intervention de la gendarmerie nationale (GIGN) devaient participer à une démonstration organisée en marge du défilé du 14 Juillet à Paris. Sauf que le préfet de police a fait savoir au chef d’état-major des armées qu’il n’était pas question de voir les gendarmes du GIGN à Paris, qui est en zone police.

Refus catégorique

Le général Christian Rodriguez, directeur général de la gendarmerie nationale, lui a écrit pour lui proposer d’organiser un exercice en commun avec le RAID et la et la BRI. Refus catégorique du préfet de police Didier Lallement.

La préfecture de police fait savoir que le préfet ne commente pas les discussions internes au sein du Ministère de l’Intérieur. Le rapprochement entre la police et la gendarmerie ne semble en tout cas pas pour tout de suite.

Un caprice qui passe très mal chez les gendarmes.

Partager :
Allo17.fr
Allo17.fr

Retrouvez les actualités importantes et vérifiées police et gendarmerie des régions et départements en temps réel.

Publications: 298

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *