Seine-Saint-Denis : Théo Luhaka et plusieurs membres de sa famille accusés d’escroquerie

Partager :

Le tribunal de Bobigny (Seine-Saint-Denis) jugera, du Mercredi 16 au Vendredi 18 Février 2022 Théo Luhaka et plusieurs membres de sa famille accusés d’escroquerie. Avec 2 de ses frères, Mickaël et Grégory, il est poursuivi pour escroquerie en bande organisée.

La justice les soupçonne de détournement d’aides publiques au profit d’associations dont l’un des frères avait la gestion. La somme de 678 000 euros qui a été versée n’aurait pu être retracée. Plusieurs emplois devaient être créés mais ils n’ont pas été déclarés à l’Urssaf.

L’affaire Théo

L’affaire Théo est une affaire judiciaire relative à l’arrestation du jeune homme de 22 ans, Théodore Luhaka, connu sous le prénom de Théo, le 2 Février 2017 dans le quartier de la Rose-des-Vents à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis). Lors de l’interpellation, la matraque d’un des policiers déchire le sphincter de la victime sur 10 centimètres, résultant en une infirmité permanente nécessitant des soins quotidiens.

L’affaire provoque des manifestations et des violences urbaines et devient un des symboles des violences policières en France.

678 000 euros de subventions

L’enquête sur l’affaire remonte à 2016. Pendant 18 mois, le frère de Théo Luhaka aurait détourné 678 000 euros de subventions publiques accordées au titre des emplois aidés. 170 000 euros auraient été virés sur les comptes bancaires de 8 membres de la famille, dont 52 000 euros sur le compte de Théo Luhaka.

Une information judiciaire était ouverte à la suite d’un signalement de l’inspection du travail pour escroquerie en bande organisée au préjudice d’un organisme chargé d’une mission de service public, abus de confiance et blanchiment. En Septembre 2018, Théo Luhaka était mis en examen pour escroquerie en bande organisée.

Partager :
Allo17.fr Île-de-France
Allo17.fr Île-de-France

Retrouvez les actualités importantes et vérifiées police et gendarmerie de la région Île-de-France en temps réel.

Publications: 257

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.