COVID-19 : La période de validité du pass vaccinal évolue et passe de 7 à 4 mois

Partager :

A partir de ce Mardi 15 Février, la période de validité du pass vaccinal évolue et passe de 7 à 4 mois. Pour le conserver, la dose de rappel des vaccins contre le COVID-19 devra être réalisée au plus tard 4 mois après la fin du schéma vaccinal initial, sauf pour ceux qui ont contracté la maladie depuis. Le délai maximal pour le rappel était jusqu’ici de 7 mois.

Selon les estimations des autorités sanitaires, entre 4 et 4,5 millions de personnes seront susceptibles mardi de perdre leur pass vaccinal faute de rappel ou d’infection.

Comment connaître le délai de sa dose de rappel avec « TousAntiCovid » ? Afin d’alerter les personnes concernées par l’expiration de leur pass vaccinal, une option disponible sur l’application « TousAntiCovid » vous alerte lorsque votre pass arrive à expiration. Votre page changera de couleur lorsque vous présenterez le pass, afin que vous puissiez bien voir le délai qu’il reste avant la désactivation.

L’assurance maladie a mis en ligne un simulateur, baptisé « Mon rappel Vaccin Covid », qui permet de connaître sa date d’éligibilité au rappel vaccinal contre le COVID-19 ainsi que la date d’expiration de son pass vaccinal. Accessible depuis un ordinateur ou un smartphone, ce téléservice vous demande votre date de naissance, si vous avez été testé positif au COVID-19 depuis votre dernière dose, le nom du vaccin utilisé lors de la dernière injection et la date de votre dernière injection pour obtenir les bonnes réponses.

Une infection = une injection

Les personnes ayant attrapé la maladie alors qu’elles avaient déjà eu 2 injections ou une injection et une infection, sont dispensées de la dose de rappel, en vertu du principe une infection = une injection énoncé par Olivier Véran, Ministre de la Santé.

Pour obtenir le pass vaccinal, 2 conditions : présenter un schéma de vaccination complet (avec dose de rappel à partir de 18 ans, sauf si on a été contaminé par le COVID-19) ou un certificat de rétablissement au COVID-19 datant d’au moins 11 jours et de moins de 4 mois à partir du 15 Février 2022. Les tests PCR ou antigéniques négatifs ne sont plus une preuve valable, contrairement au pass sanitaire. 

Allègements des mesures sanitaires

  • Le masque ne sera plus obligatoire dans les lieux clos soumis au pass vaccinal à partir du 28 Février. 
  • Les concerts debout pourront reprendre à compter du 16 Février dans le respect du protocole sanitaire. 
  • Dans les cafés et les bars, la consommation debout sera de nouveau autorisée à partir du 16 Février.
  • Les discothèques, fermées depuis le 10 Décembre, pourront rouvrir dans le respect du protocole sanitaire à compter du 16 Février. 
  • Depuis le 2 Février, levée des jauges dans les établissements accueillant du public assis (stades, salles de concerts, théâtres…). Pour accéder à ces lieux, le port du masque reste obligatoire.
  • Depuis le 2 Février, fin de l’obligation du port du masque en extérieur. 

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site www.gouvernement.fr/info-coronavirus.

Partager :
Allo17.fr
Allo17.fr

Retrouvez les actualités importantes et vérifiées police et gendarmerie des régions et départements en temps réel.

Publications: 288

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *