Lot-et-Garonne : Ce que l’on sait de la disparition et la mort de l’adolescente

Partager :

Vanesa, une adolescente portée disparue depuis le Vendredi 18 Novembre, a été retrouvée morte le Samedi 19 Novembre dans une maison abandonnée située à Tonneins (Lot-et-Garonne).

Un homme de 31 ans avait été interpellé et placé en garde. Lors de son audition, il a rapidement reconnu avoir agressé sexuellement la jeune fille, qu’il ne connaissait pas, avant de la tuer.

Ce sont les images qui ont permis aux enquêteurs de retrouver la piste du suspect

Ce Vendredi, Vanesa sort de son collège. Mais ses parents, ne la voyant pas revenir, signalent sa disparition en fin d’après-midi. L’appel a été immédiatement pris au sérieux par les gendarmes. Les enquêteurs visionnent alors pendant plus de 2 heures, toutes les images des 28 caméras de vidéo-protection de la commune de Tonneins, sur lesquelles ils parviennent à repérer la jeune fille.

Ce sont les images qui ont permis aux enquêteurs de retrouver la piste du suspect. Elles ne permettent pas de voir précisément la commission des faits d’enlèvement mais permettent de voir passer Vanesa à plusieurs endroits et de voir également plusieurs véhicules dont un qui était intéressant. C’est grâce à la plaque d’immatriculation de ce véhicule que les gendarmes ont mis la main sur le suspect.

L’homme a reconnu les faits

Les gendarmes sont intervenus au domicile du suspect, dans la soirée de Vendredi. L’homme a été placé en garde à vue, à 22 heures 45 ce Vendredi, pour enlèvement et séquestration.

Lors de sa garde à vue, il a raconté aux enquêteurs qu’il traînait dans sa voiture aux alentours du collège de sa victime, consommant du cannabis, quand il a repéré Vanesa. Il l’a fait entrer de force dans sa voiture, avant de la violer, de la tuer, puis de laisser son corps sans vie dans une maison abandonnée. Sur ses indications, la jeune fille a été retrouvée morte, à Birac-sur-Trec (Lot-et-Garonne), dans une maison abandonnée.

Il était jeune papa d’une petite fille âgée d’un mois seulement

L’homme, Romain Chevrel, intérimaire et de nationalité française, est déjà connu de la justice. Il a été poursuivi, quand il avait 15 ans, pour des faits d’agression sexuelle sur mineur, et avait été condamné à 15 jours d’emprisonnement pour des faits commis en 2008. Il n’était pas inscrit au fichier des auteurs d’infractions de nature sexuelle. Il n’était également pas astreint à des mesures de contrôle judiciaire.

Il était locataire d’un logement et en situation de couple, a assuré ne pas connaître sa victime et ne pas avoir effectué de repérage mais a indiqué que la motivation de ses agissements était de nature sexuelle. Il y avait rejoint sa nouvelle compagne depuis Octobre 2021. Ensemble, ils venaient d’avoir une petite fille âgée d’un mois seulement.

L’homme a été mis en examen

Amateur de vidéos pédopornographiques, Romain Chevrel, qui a reconnu avoir enlevé, violé et étranglé Vanesa, est mis en examen pour enlèvement, séquestration, viol et meurtre. Il a été placé en détention.

Une cellule psychologique en place

Devant le collège de Vanessa, des roses blanches ont été déposées discrètement. Une cellule d’accompagnement psychologique sera mise en place ce Lundi 21 Novembre au collège Germillac à Tonneins.

Partager :
Allo17.fr Nouvelle-Aquitaine
Allo17.fr Nouvelle-Aquitaine

Retrouvez les actualités importantes et vérifiées police et gendarmerie de la région Nouvelle-Aquitaine en temps réel.

Publications: 97

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *