Yvan Colonna est mort à l’âge de 61 ans après plus de 2 semaines passées dans le coma

Partager :

Yvan Colonna est mort à l’âge de 61 ans après plus de 2 semaines passées dans le coma. Condamné à la réclusion criminelle à perpétuité pour l’assassinat du préfet de Corse Claude Erignac en Février 1998 à Ajaccio, il avait été violemment agressé par un autre détenu à la prison d’Arles (Bouches du Rhône) le 2 Mars dernier. Le co-détenu suspecté de l’avoir agressé avait été condamné pour association de malfaiteurs terroriste et était un ancien djihadiste en Afghanistan.

Yvan Colonna avait été victime d’une strangulation à main nues, puis d’un étouffement. Après avoir été hospitalisé à Arles, il avait été transféré à Marseille (Bouches du Rhône), où il était en coma post-anoxique, un type de coma consécutif à une privation d’oxygène dans le cerveau, selon le magistrat.

Pendant de nombreuses années, il n’a cessé de clamer son innocence

Il avait été interpellé en Juillet 2003 pour l’assassinat du préfet, après 4 ans de cavale. Durant son procès et pendant de nombreuses années, il n’a cessé de clamer son innocence.

Emprisonné à Arles, Yvan Colonna avait fait plusieurs demandes de rapprochement en Corse, toutes refusées. En 2016, la cour européenne des droits de l’homme avait rejeté sa plainte concernant son incarcération, validant définitivement sa peine. Jean Castex, premier ministre avait finalement levé le 8 Mars 2022 le statut de détenu particulièrement signalé en raison de la particulière gravité de la situation de santé.

Les manifestations violentes se sont succédé

Depuis la violente agression par un co-détenu radicalisé le 2 Mars, les manifestations violentes se sont succédé en Corse.

En effet, la colère était montée d’un cran ce Mercredi dernier, avec une intrusion et des départs de feu dans le palais de justice d’Ajaccio et plusieurs blessés dans des heurts. Au moins 14 personnes avaient été blessées dont un journaliste de TF1 à la jambe, selon la préfecture. Après une heure, de défilé, la manifestation en soutien à Yvan Colonna a viré à l’émeute, avec un bilan final de 67 blessés dont 44 membres des forces de l’ordre.

Partager :
Allo17.fr Corse
Allo17.fr Corse

Retrouvez les actualités importantes et vérifiées police et gendarmerie de la région Corse en temps réel.

Publications: 7

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *