Essonne : Deux cambrioleurs percutent un véhicule de police pour fuir un contrôle à Viry-Châtillon

Partager :

Deux hommes qui s’apprêtaient à commettre un cambriolage à Viry-Châtillon (Essonne) ont été interpellés dans la nuit du 22 au 23 octobre après avoir percuté une voiture de police.

Leur passage à l’acte était imminent. Dans la nuit du jeudi 22 au vendredi 23 octobre 2020, les policiers sont appelés par le gérant d’un commerce de l’avenue du Général de Gaulle à Viry Châtillon (Essonne).

À une heure où chacun devrait être chez soi (sauf exception) pour respecter le couvre-feu, le commerçant signale la présence sur place d’un véhicule stationné avec deux individus à bord. 

Les policiers de la brigade spécialisée de terrain (BST) de Juvisy-sur-Orge se rendent alors sur place. Toutefois à l’arrivé des forces de l’ordre, le conducteur tente de prendre la fuite et percute sur son passage le véhicule des policiers.

Un syndicat déplore « des individus prêts à tout pour échapper à la police »

Avec le renfort de la brigade anti-criminalité, les deux individus sont finalement interpellés. Les policiers trouvent en leur possession des talkies-walkies ainsi que du matériel fréquemment utilisé par des cambrioleurs.

Ils ont été placés en garde à vue. Si aucun policier n’a été blessé, le syndicat SGP Police 91 déplore de son côté un « nouveau drame évité de justesse » une semaine après l’agression d’un policier fauché par le conducteur d’un véhicule volé à Savigny-sur-Orge.

« Une fois encore des individus sont prêts à tout pour échapper à la police », regrette le syndicat, qui affirme que le conducteur a percuté « à trois reprises » le véhicule des policiers pour tenter de prendre la fuite.

Source : https://actu.fr/ile-de-france/viry-chatillon_91687/essonne-deux-cambrioleurs-percutent-un-vehicule-de-police-pour-fuir-un-controle-a-viry-chatillon_37007983.html.

Partager :
Allo17.fr
Allo17.fr

Retrouvez les actualités importantes et vérifiées police et gendarmerie des régions et départements en temps réel.

Publications: 288

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *