Clap de fin pour Coco : 20 ans de criminalité en ligne

La fermeture du site Coco, impliqué dans des crimes graves tels que la pédocriminalité et les homicides, a été annoncée ce Mardi. Plus de 23 000 procédures ont été ouvertes. Le propriétaire du site a été interpellé à l’étranger.

Ce Mardi 25 Juin 2024, le parquet de Paris (Île-de-France) a annoncé la fermeture de Coco, immatriculée sur l’île anglo-normande de Guernesey. Le propriétaire du site a été interpellé à l’étranger, tandis que sa femme est actuellement en garde à vue dans le Var.

Conformément à mes annonces et en lien avec la justice, les gendarmes ont fait fermer le site « Coco », sur lequel de nombreux crimes et délits étaient orchestrés : agressions homophobes, trafics de drogues… Les dirigeants de cette plateforme mafieuse ont été interpellés.

Gérald Darmanin, Ministre de l’Intérieur

Le site internet www.coco.gg, connu depuis de nombreuses années, a été un facilitateur pour la commission de diverses infractions.

Le site coco.gg est connu depuis de nombreuses années comme étant un facilitateur de commission de diverses infractions, notamment des actes de pédocriminalité, de proxénétisme, de prostitution, de viols, de vente de stupéfiants, de guet-apens, voire d’homicides.

Parquet de Paris

Des chiffres alarmants et une modération absente

Les statistiques fournies par le tribunal judiciaire sont effrayantes : entre 2021 et 2024, plus de 23 000 procédures judiciaires en lien avec Coco ont été ouvertes. « 70 parquets sur l’ensemble du territoire national, ont transmis des procédures dont ils ont eu à connaître impliquant la plateforme coco.fr, au préjudice de 480 victimes » précise le parquet de Paris. Ces chiffres illustrent l’ampleur des délits facilités par la plateforme.

Le communiqué souligne également une absence de modération sur le site. Cette carence a permis la prolifération des activités illicites, rendant la plateforme un lieu de prédilection pour les criminels de tout genre. La fermeture de Coco marque une étape dans la lutte contre ces activités en ligne, mais elle soulève également des questions sur la surveillance et la régulation des sites web immatriculés à l’étranger.

Une coopération internationale

L’interpellation du propriétaire du site à l’étranger démontre l’importance de la coopération internationale dans la lutte contre la cybercriminalité. Les autorités françaises, en collaboration avec leurs homologues internationaux, ont réussi à mettre fin à une plateforme qui a causé des dommages considérables à de nombreuses victimes.

Vous aimez notre article ? Partagez-le !
Allo17.fr Île-de-France
Allo17.fr Île-de-France

Les actualités de la région Île-de-France.

La lettre d’information de Allo17.fr

Recevez chaque Dimanche, un condensé des actualités de la semaine :

Un commentaire

  1. Le site internet a été fermé par procédure judiciaire après de nombreuses années. Il s’agissait également d’un outil important pour nos collègues dans la recherche des individus liés à la pornographie. C’était un outil de travail crucial, et j’espère qu’il restera accessible pour nos enquêteurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *