Orne : Nuit de violences urbaines à Alençon, 24 véhicules incendiés

Partager :

Dans la nuit du Mardi 27 au Mercredi 28 Septembre, le quartier de Perseigne à Alençon (Orne) a été le théâtre de violences urbaines et d’affrontements avec les forces de l’ordre. D’après les informations que nous disposons, au moins 24 véhicules ont été incendiés.

Une enquête a été ouverte pour identifier les auteurs

Les incidents ont éclaté vers 23 heures. De multiples feux de voitures ont été volontairement allumés par des groupes de personnes aux visages dissimulés. Les policiers ont essuyé plusieurs tirs de mortier d’artifice qui n’ont pas fait de blessé.

Les policiers seraient tombés dans un guet-apens. Une enquête a été ouverte pour identifier les auteurs. La police n’a procédé à aucune interpellation à ce stade, les émeutiers ayant pris la fuite. Dans le quartier, des conteneurs à poubelles ont été incendiés, des abribus ont été détruits et trois voitures ont été renversées.

Les policiers, en sous-nombre, ont dû faire appel à des renforts de policiers et gendarmes. Le calme n’est revenu que vers 2 heures du matin. Les forces de l’ordre sont restés toute la nuit sur place pour sécuriser la zone. Les renforts, eux, resteront sur place les prochains jours.

« Un manque cruel d’effectif »

Dans les heures qui ont précédé ces violences urbaines, les policiers avaient procédé à une arrestation dans le quartier. En milieu d’après-midi, un conducteur qui avait refusé d’obtempérer avait finalement été arrêté. Il transportait à ses côtés un homme sous le coup d’un mandat d’arrêt. Le chauffeur de la voiture s’était rebellé, avait menacé de mort les policiers et aurait incité à l’émeute les habitants du quartier.

Le syndicat Alliance 61 dénonce un manque cruel d’effectif et demande un renfort immédiat dans le département.

Partager :
Allo17.fr Normandie
Allo17.fr Normandie

Retrouvez les actualités importantes et vérifiées police et gendarmerie de la région Normandie en temps réel.

Publications: 56

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *