Tour de France 2021 : La spectatrice a l’origine de la chute du peloton en garde a vue

Partager :

Nous venons de l’apprendre à l’instant. La spectatrice a l’origine de la chute de tout le peloton lors de la première étape du Tour de France 2021, le 26 Juin, a été placée en garde a vue à Landerneau (Finistère) ce Mercredi.

Cette femme a été identifiée formellement

Brandissant une pancarte « Allez Opi-Omi », elle est responsable de la chute de plusieurs coureurs de la première étape du Tour de France 2021, Samedi à 45 km de l’arrivée.

Elle s’est présentée d’elle-même aux gendarmes de Landerneau

L’enquête n’est pas clôturée, elle est en cours. Une enquête en flagrance est ouverte et plusieurs dizaines de témoignages ont été recueillis.

Camille Miansoni, Procureur de la République de Brest

Née en 1990, cette femme est de nationalité française et réside à quelques kilomètres du lieu de l’accident.

Elle s’est présentée d’elle-même aux gendarmes de Landerneau et a été placée en garde à vue Mercredi.

Elle a expliqué qu’elle cherchait à adresser un message affectueux à l’attention de ses grands parents, spectateurs inconditionnels et assidus du Tour de France. Elle a exprimé un sentiment de honte et de peur face aux conséquences de son acte.

N’avoir pas supporté la très forte pression médiatique. J’ai honte, je regrette ma bêtise.

Spectatrice aux enquêteurs

Un message à sa grand-mère

Concernant la pancarte « Allez Opi Omi », elle explique que le message était destiné à sa grand-mère, originaire d’Allemagne, et fan inconditionnelle du Tour de France.

L’organisateur retire sa plainte

Christian Prudhomme, directeur du Tour de France, a décidé de retirer sa plainte contre la spectatrice.

Il a fait savoir qu’il regrettait les proportions folles prises par cette affaire.

La spectatrice encourt au minimum une amende de 1 500 €. Mais elle risque davantage si l’un des coureurs blessés décide de porter plainte.

Partager :
Allo17.fr Bretagne
Allo17.fr Bretagne

Retrouvez les actualités importantes et vérifiées police et gendarmerie de la région Bretagne en temps réel.

Publications: 332

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *