Pas-de-Calais : Plusieurs policiers et gendarmes blessés lors de l’évacuation d’un camp de migrants

Ce Jeudi 30 Décembre, une opération de démantèlement d’un camp de migrants par la police a dégénéré et s’est terminée par l’échange de projectiles à Calais (Pas-de-Calais).

En début de journée, plusieurs véhicules de CRS accompagnée de 4 véhicules de gendarmes ont été dépêchés sur place pour procéder au démantèlement d’un camp de migrants. Malheureusement, la tension serait montée rapidement. Au total, 60 CRS et gendarmes ont participé à cette intervention.

Les migrants et les policiers s’échangeaient donc des cailloux contre des gaz lacrymogènes et des LBD.

Plusieurs policiers et gendarmes ont été pris en charge par les services de secours

Les migrants avaient bien préparé leur coup avant l’arrivée des forces de l’ordre. Les agresseurs auraient préparé des sacs de pierres qui étaient dissimulés dans les tentes. Des grenades lacrymogènes et des tirs de LBD ont été nécessaires pour disperser les assaillants.

Plusieurs policiers et gendarmes ont été pris en charge par les services de secours et 3 des victimes ont été plus sérieusement touchées.

Dans un communiqué, le préfet du Pas-de-Calais condamne fermement ces violences.

Plus de 100 migrants

Le campement abritait plus de 100 migrants, en majorité africains, qui s’y étaient réinstallés après un précédent démantèlement il y a quelques semaines.

Le site, est situé près d’un rond-point où des migrants tentent régulièrement de monter à bord de poids-lourds dans l’espoir de pouvoir rallier le Royaume-Uni.

Vous aimez notre article ? Partagez-le !
Allo17.fr Hauts-de-France
Allo17.fr Hauts-de-France

Les actualités de la région Hauts-de-France.

Articles: 115

La lettre d’information de Allo17.fr

Recevez chaque Dimanche, un condensé des actualités de la semaine :

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *