Cahors : Face à la flambée des infractions, les contrôles de police se multiplient et ce n’est pas fini

Partager :

Excès de vitesse (un contrôle à 130 km/h en entrée d’agglomération), stationnements sur emplacements réservés… face à la hausse des infractions, les sanctions pleuvent.

« Ces derniers mois, nous avons constaté un relâchement du comportement des automobilistes sur l’agglomération cadurcienne ! » observe Patrick Meynier, directeur départemental de la sécurité publique du Lot et commissaire divisionnaire à Cahors. Aussi, entend-il remettre les points sur les i et les barres aux t. Déjà, les grands moyens sont déployés et les verbalisations pleuvent !

Un relâchement que la police sanctionne

Le constat de ce relâchement général serait consécutif à la sortie de la période de confinement. Les alertes se sont manifestées de part et d’autre, à partir de doléances d’habitants et de protestations de commerçants. Est pointée du doigt, une kyrielle de comportements à risques, en matière de sécurité routière : excès de vitesse, circulation en sens interdit, stationnements gênants… Les stationnements anarchiques font partie des points noirs provoquant des perturbations. « Il n’est pas normal que les transporteurs de fonds ne puissent pas stationner aux emplacements dédiés et il en est de même pour les opérations de livraison des fournisseurs, sans oublier les espaces de stationnement réservés aux personnes handicapées » souligne M. Meynier. Les services de police de Cahors font la chasse aux stationnements en double file et aux stationnements infondés sur les emplacements « Arrêt minute », notamment devant les pharmacies… En trois semaines, 80 verbalisations pour stationnement illégal ont été signifiées aux contrevenants.

1 500 véhicules interceptés en 2 mois

« Ne pas subir ! Agir !» s’exclame M. Meynier. Les contrôles de vitesse ont été multipliés au cours des mois de juillet et août, grâce au véhicule-radar. 1 500 voitures ont été flashées pour 8 000 véhicules contrôlés. Une voiture a été flashée à 132 km/h à l’entrée de Cahors. Prochains contrôles en vue sur la rocade, où interviennent des personnels de chantier. « Nous avons une mission de protection de ces personnels en service ! » assure M. Meynier.

« Il ne s’agit pas de piéger les automobilistes ! » se défend Patrick Meynier. L’objectif visé consiste à faire baisser les chiffres de l’accidentologie qui ont connu une flambée ces derniers temps. Il a été procédé à 20 verbalisations de téléphone au volant, en l’espace de 15 jours. « En cas d’accident de voiture, nous procédons à une expertise systématique de la téléphonie ! » rappelle le directeur de la sécurité publique.

Les contrôles appelés à s’intensifier

Les deux roues ne sont pas en reste. La vitesse et l’excès de bruit des motos retiennent l’attention de la police. En deux semaines 10 motos ont été interceptées sur 110 contrôles effectués. Les verbalisations ont révélé des plaques minéralogiques non réglementaires, soit pour cause de taille trop réduite, soit par rapport à une inclinaison non homologuée… deux cas de figure qui permettent d’échapper au contrôle radar.

« Tous ces contrôles se poursuivront, voire s’intensifieront, car il en va de la sécurité des Cadurciens et des Cadurciennes » prévient M. Meynier.

Source : https://actu.fr/occitanie/cahors_46042/cahors-face-a-la-flambee-des-infractions-les-controles-de-police-se-multiplient-et-ce-n-est-pas-fini_35929255.html.

Partager :
Image par défaut
Allo17.fr Occitanie
Publications: 122

Laisser un commentaire