Âgée de 73 ans et atteinte de la maladie d’Alzheimer, a été condamnée pour défaut d’attestation

Partager :

Lors du premier confinement, la dame âgée de 73 ans et atteinte de la maladie d’Alzheimer n’avait pas présenté la bonne attestation de déplacement lors d’un contrôle de police.

Une femme de 73 ans, atteinte de la maladie d’Alzheimer, a été condamnée vendredi par le tribunal de Vesoul, en Haute-Saône, pour défaut d’attestation. Lors d’un contrôle de police lors du premier confinement, elle avait présenté une attestation de déplacement sur laquelle la date indiquée n’était pas la bonne, relate France Bleu.

Le 28 avril dernier, en plein confinement, la dame part faire des courses au supermarché situé à quelques mètres de chez elle. Sur le chemin, les policiers municipaux la contrôlent. Elle possède bien une attestation de déplacement mais la date indiquée en bas de la feuille est fausse. Les policiers la verbalisent.

Aussitôt, sa fille réagit. Elle contacte la mairie de la commune et expose la situation de sa maman, atteinte d’Alzheimer depuis cinq ans. Le maire donne alors à la police municipale la consigne de ne plus lui mettre d’amende. Mais la septuagénaire, oubliant qu’une contestation étant en cours, payera quand même les 166 euros, le montant de l’amende étant majoré.

Mais devant le tribunal ce vendredi, la mise en cause n’a pas obtenu de relaxe, elle est donc juridiquement reconnue coupable de défaut d’attestation. Une dispense de peine, et des frais de justice, lui a tout de même été accordé.

Source : https://www.bfmtv.com/police-justice/une-septuagenaire-atteinte-d-alzheimer-condamnee-a-cause-d-une-attestation-de-deplacement-mal-datee_AN-202012050092.html.

Partager :
Image par défaut
Allo17.fr

Retrouvez les actualités importantes et vérifiées police et gendarmerie des régions et départements en temps réel.

Publications: 272

Laisser un commentaire