Terrorisme : Des gendarmes bretons déployés à la frontière espagnole

Partager :

Seize réservistes issus des groupements de gendarmerie bretons ont rejoint les Pyrénées-Atlantiques pour contribuer au renforcement du contrôle aux frontières à la suite des derniers attentats terroristes islamistes.

Seize gendarmes réservistes bretons sont déployés depuis mardi 3 novembre et jusqu’au 17 novembre dans les Pyrénées-Atlantiques pour contribuer au renforcement du contrôle aux frontières de la France ordonné par le président de la République Emmanuel Macron à la suite des derniers attentats terroristes islamistes, et du passage du plan Vigipirate en « urgence attentat ».

« Ce déploiement s’effectue dans le cadre de l’opération « Limes » (ndlr :frontières en latin). Les seize gendarmes réservistes ont quitté Rennes lundi 2 novembre avec armes et équipements, et sont mis à la disposition de la compagnie de gendarmerie d’Oloron-Sainte-Marie, explique le colonel Gilles Sorba, officier adjoint au général Sauvegrain,. commandant de la région de gendarmerie Bretagne. Ils mèneront des missions de contrôles à la frontière espagnole, notamment aux abords du tunnel du Somport, aux côtés des douanes et de la police aux frontières ».

Ce détachement breton est le premier du genre. « Mais toutes les régions zonales de gendarmerie vont contribuer à ce contrôle aux frontières en fournissant des unités constituées de réservistes », poursuit le colonel Sorba.

422 réservistes en Ille-et-Vilaine

Parmi les seize réservistes bretons, six sont déployés par la réserve du groupement de gendarmerie d’Ille-et-Vilaine.

« Il y a 907 gendarmes d’active en Ille-et-Vilaine, et 422 gendarmes réservistes. C’est l’équivalent de l’effectif d’un groupement en soi. Les réservistes de la gendarmerie sont une richesse enviée par l’ensemble des administrations de l’État », souligne le colonel Sébastien Jaudon, commandant le groupement d’Ille-et-Vilaine.

Le premier détachement breton sera relevé le 17 novembre. Se succéderont ensuite des gendarmes réserviste de Normandie, du Centre-Val-de-Loire et des Pays-de-la-Loire.

Opération Poséidon en 2021

Le tour des Bretons reviendra en janvier 2021. « Ce ne sera peut-être pas à la frontière espagnole, mais plutôt dans le nord de la France, dans le cadre de l’opération Poséidon en mer de la Manche », précise le colonel Sorba.

Mise en place depuis 2006 en Méditerranée orientale, Poséidon est l’une des opérations navales menées par l’agence européenne Frontex, responsable de la coordination des États membres de l’Union européenne (U.E.) pour la gestion des frontières extérieures.

En décembre 2019, un accord de coopération a été signé entre la gendarmerie nationale et Frontex.

Source : https://www.ouest-france.fr/bretagne/terrorisme-des-gendarmes-bretons-deployes-a-la-frontiere-espagnole-7042857.

Partager :
Allo17.fr Bretagne
Allo17.fr Bretagne

Retrouvez les actualités importantes et vérifiées police et gendarmerie de la région Bretagne en temps réel.

Publications: 308

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *