La gendarmerie de l’Orne branche ses véhicules à l’électrique

Partager :

La Gendarmerie de l’Orne est la première de Normandie à passer partiellement à l’électrique. Quatre véhicules débarquent à Argentan et Mortagne-au-Perche pour commencer.

L’automobile électrique monte en puissance. C’est le cas dans la société civile, pour des raisons économiques et environnementales.

600 véhicules électriques en France

Dans l’Orne, même les gendarmes y succombent. Dans le cadre du plan de relance du Gouvernement et afin de renouveler et de verdir le parc automobile de la Gendarmerie nationale, 600 véhicules électriques vont être livrés dans les casernes françaises.

Pour commencer, quatre véhicules Renault Zoé vont ainsi débarquer prochainement au sein de casernes ornaises : à Argentan et à Mortagne-au-Perche.

Début 2021 à Alençon

Un virage électrique et une initiative qui ne s’arrêtera pas en si bon chemin.

On envisage d’aller à Alençon et Domfront puis dans tous les chefs-lieux de communautés de brigades. Pour Alençon, notre objectif est le premier semestre 2021.

Colonel Frédéric Jobert, commandant du groupement de gendarmerie départementale de l’Orne

Des véhicules de moyenne capacité, comme les Kangoo Z.E, devraient également compléter le parc automobile électrique de la Gendarmerie ornaise.

Inédit en Normandie

Pour participer à ce projet, le groupement de Gendarmerie du département a sollicité le syndicat mixte Territoire d’Énergie Orne (Te61), basé à Valframbert, pour l’installation de bornes de recharge.

Elles seront au nombre de trois (deux à Argentan et une à Mortagne-au-Perche) dans un premier temps. « Les travaux commenceront à la fin de l’année ou début janvier », annonce Philippe Auvray, président de Te61, ce qui permettrait le lancement officiel des véhicules décarbonés dans la foulée.

Le département ornais deviendra ainsi le premier de Normandie à voir sa gendarmerie passer partiellement à l’électrique. D’une puissance de 22 kVA, les bornes installées coûtent entre 5 000 et 6 000 € l’unité. Une recharge totale, d’1 h 30 environ, permet d’effectuer jusqu’à 350 km pour la somme de… 2,50 €.

Le Te61 s’engage également à « réaliser une étude de faisabilité sur les différentes casernes du Groupement de Gendarmerie de l’Orne ». Dès lors qu’une mise en place sera jugée utile et nécessaire, une nouvelle borne y sera installée.

Source : https://actu.fr/societe/la-gendarmerie-de-l-orne-branche-ses-vehicules-a-l-electrique_37985335.html.

Partager :
Allo17.fr Normandie
Allo17.fr Normandie

Retrouvez les actualités importantes et vérifiées police et gendarmerie de la région Normandie en temps réel.

Publications: 64

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *