Rennes : En colère contre Emmanuel Macron, des policiers se rassemblent devant la préfecture

Partager :

Des dizaines de policiers ont fait le pied de grue devant la préfecture Martenot, à Rennes, dans la nuit du Jeudi 10 au Vendredi 11 Décembre 2020. Vers 23h30, ils ont garé leurs véhicules de fonction devant les grilles de la résidence du préfet de Bretagne et d’Ille-et-Vilaine.

Gyrophares et deux tons allumés

Cette action a été coordonnée par le syndicat Alliance et Option Nuit, mouvement qui regroupe les « Nuiteux ». Comme leurs collègues ont pu le faire en région parisienne, ou encore à Nantes, en organisant des contrôles inopinés, ces policiers dénoncent les récents propos d’Emmanuel Macron sur les « violences policières », les contrôles au faciès, et plus largement « la stigmatisation des policiers », insiste Emmanuelle Laurens, d’Alliance, auprès d’Actu Rennes.

« Une réelle protection et une vraie reconnaissance »

Nous exigeons une réelle protection et une vraie reconnaissance. Nous demandons également des peines minimales contre nos agresseurs, un observatoire de la réponse pénale et des équipements à la hauteur des risques encourus.

La policière pointe notamment la dernière affaire survenue à Rennes, où des agents se sont fait foncer dessus par deux adolescents. Après un placement en garde à vue, le principal mis en cause a été placé sous contrôle judiciaire. 

Partager :
Image par défaut
Allo17.fr Bretagne
Publications: 226

Laisser un commentaire