Maine-et-Loire : Un décès lors de la free party à Parnay

Un jeune homme a été victime d’un malaise, entraînant son décès malgré les efforts des secours lors de la free party. Une enquête a été ouverte pour déterminer les causes du décès.

Ce Dimanche 12 Mai 2024, aux alentours de 10 heures du matin, 2 jeunes filles ont repéré un jeune homme en détresse lors d’une free party à Parnay (Maine-et-Loire), éloigné d’environ 250 à 300 mètres de la zone de festivités, et ont alerté les sapeurs-pompiers qui se trouvaient en reconnaissance sur les lieux.

Conscients de la gravité de la situation, les sapeurs-pompiers ont immédiatement sollicité l’intervention de la Protection Civile du Maine-et-Loire, ainsi que du SAMU de Saumur (Maine-et-Loire). Ce sont 3 secouristes de la Protection Civile du Maine-et-Loire qui ont réagi promptement, rejoignant rapidement le site, suivis peu après par d’autres secouristes stationnés sur place. Malheureusement, malgré les efforts déployés pour stabiliser la victime, son état s’est rapidement détérioré, menant à un arrêt cardio-respiratoire.

Dans l’attente de l’arrivée du SAMU, les secouristes de la Protection Civile du Maine-et-Loire ont pratiqué un massage cardiaque, mais malgré les soins prodigués par les équipes médicales dès leur arrivée, le décès de la victime a été constaté à 10 heures 10. Les organisateurs ont pris la parole sur la scène pour annoncer le décès survenus, appelant à la retenue et à la solidarité.

Une cellule d’urgence médico-psychologique a été déployée, et une enquête a été ouverte

Dans un souci de sécurité publique et de gestion de crise, les autorités ont réagi avec fermeté. La Préfecture de Maine-et-Loire a pris des mesures immédiates, décidant de maintenir la présence des secours sur le site jusqu’à la fin de la journée, avec des maraudes renforcées pour assurer la sécurité des participants. Malgré le départ massif des participants, des dispositifs ont été mis en place pour fluidifier le trafic et garantir l’accès rapide aux secours. Une cellule d’urgence médico-psychologique a été déployée pour apporter soutien et assistance aux secouristes affectés par cet événement traumatisant, ainsi qu’aux éventuels participants éprouvés.

Dans un souci de transparence et de recherche de la vérité, Madame la procureure de la République de Saumur a ouvert une enquête judiciaire pour déterminer les causes exactes du décès. Une autopsie sera pratiquée sur le défunt dans le cadre de cette enquête.

Vous aimez notre article ? Partagez-le !
Allo17.fr Pays de la Loire
Allo17.fr Pays de la Loire
Articles: 118

La lettre d’information de Allo17.fr

Recevez chaque Dimanche, un condensé des actualités de la semaine :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *