Présidentielle 2022 : Plusieurs manifestations sur tout le territoire

Partager :

Ce Samedi 16 Avril ne s’annonce pas de tout repos sur tout le territoire. Car ce week-end marque celui de l’entre-deux-tours. L’occasion, pour les mécontents des résultats de la présidentielle 2022, de faire entendre leur voix. Environ 15 000 manifestants sont attendus. Ils répondent à l’appel de plus de 30 organisations et syndicats dont SOS Racisme, la CGT ou le Syndicat de la magistrature.

Paris, une manifestation considérée comme à risque

À Paris (Île-de-France), une grande manifestation est prévue à partir de 14 heures place de la Nation à destination de la place de la République, à l’initiative de la Ligue des droits de l’Homme, de plusieurs syndicats professionnels et étudiants (CGT, FSE, FSU, FAGE, Unef, Syndicat des avocats de France, Syndicat de la magistrature…) et de nombreuses associations et collectifs. Une manifestation considérée comme à risque par les autorités qui attendent environ 4 000 participants.

Les gilets jaunes opposés au passe sanitaire marcheront de la place d’Italie à la place de la Nation à partir de 11 heures, tandis qu’un autre rassemblement contre le passe vaccinal doit emprunter le même itinéraire que la grande manifestation contre l’extrême droite, en partant de la place de la Nation à 13 heures.

Plusieurs manifestations sur le territoire

De nombreux étudiants en colère sont mobilisés depuis Mercredi à Paris, Nancy (Meurthe-et-Moselle), Lyon (Rhône) ou Reims (Marne) pour protester contre le résultat du premier tour et mettre en avant les questions écologiques et sociales.

À Brest (Finistère), la CGT, CNT, FSU et Sud-Solidaires appellent à manifester à 14 heures 30, au départ de la place de la Liberté.

À Bordeaux (Gironde), 6 collectifs appellent à participer à une marche anticapitaliste et antifasciste. Le rendez-vous est donné à 16 heures, sur la place de la Bourse.

À Marseille (Bouches-du-Rhône), un rassemblement est prévu à 14 heures au départ du Vieux-Port, non loin du Pharo où Emmanuel Macron doit tenir un meeting à 15 heures.

À Rennes (Ille-et-Vilaine), des manifestations légalement déclarées se dérouleront. Parallèlement, un appel à rassemblement de l’ultragauche rennaise pour cette même journée à 14 heures n’a fait l’objet d’aucune déclaration en préfecture.

À Lyon, le rassemblement contre l’extrême droite est prévu à 14 heures place Jean-Macé, dans le 7e arrondissement.

Les consignes

Il est rappelé que tout organisateur d’une manifestation interdite peut être puni de 6 mois d’emprisonnement et de 7 500 euros d’amende et que les participants à une manifestation illégale sont passibles d’une amende de 4è classe.

Le port et le transport d’armes par nature et de tous objets susceptibles de constituer une arme, ainsi que le port et le transport par des particuliers, sans motif légitime, sont interdits aux abords et au sein de l’ensemble des cortèges, défilés et rassemblements :

  • Artifices de divertissement et articles pyrotechniques.
  • Dans des conteneurs individuels, substances ou mélanges dangereux, inflammables ou corrosifs, tels que l’essence, le pétrole, le gaz, l’alcool à brûler, le méthanol, la térébenthine, les solvants.
  • Objets destinés à dissimuler tout ou partie du visage afin de ne pas être identifié.
  • Équipements de protection destinés à mettre en échec tout ou partie des moyens utilisés par les représentants de la force publique pour le maintien de l’ordre.

>> Plus d’informations à venir sur notre site www.allo17.fr.

Partager :
Image par défaut
Allo17.fr

Retrouvez les actualités importantes et vérifiées police et gendarmerie des régions et départements en temps réel.

Publications: 272

Laisser un commentaire