Une famille se déchaîne contre la police

Partager :

Un adolescent de 17 ans a été déféré, hier en fin d’après-midi, au parquet de Niort après avoir commis une série d’infractions : une conduite sans permis, un refus d’obtempérer, un délit de fuite, des outrages et des violences à l’encontre de policiers de la ville-préfecture des Deux-Sèvres, sans oublier des dégradations de biens.

Son affaire remonte à mercredi, à l’heure du déjeuner, dans le quartier du Clou-Bouchet, à Niort donc : au volant d’une Renault Clio, le jeune mis en cause a un accident, uniquement matériel, du côté de la rue Maurice-de-Broglie. Repéré par une patrouille de police, il choisit de s’enfuir, toujours à bord de la voiture.

Une pluie de projectiles Guidées par des habitants, les forces de l’ordre le retrouvent vers la rue Paul-Langevin : le suspect se réfugie chez lui, dans un appartement situé au premier étage d’un immeuble. Avec l’accord du magistrat de permanence au parquet de Niort, les policiers, qui ont reçu du renfort, décident de forcer la porte de la résidence alors que le père du suspect les insulte déjà depuis la fenêtre de son logement. En voyant les fonctionnaires de police s’emparer d’un bélier, la mère de l’adolescent, alors en bas, s’oppose à l’opération et est interpellée.

En voyant la scène, son époux, et son fils maintenant, continuent d’injurier les forces de l’ordre et se mettent, en même temps, à jeter tout ce qui passe sous leurs mains : des pommes au début, puis des morceaux de verre issus de vitres, des ustensiles de cuisine, des outils, dont un marteau… Aucun policier n’est blessé, mais trois véhicules en font finalement les frais.

Le Raid 33 mobilisé Au bout d’une vingtaine de minutes, l’adolescent se blesse dans l’appartement, en cassant une énième vitre en vue d’en balancer les débris : le voilà qui demande de l’aide. Il descendra du balcon, non sans tenter d’asséner des coups de pied aux policiers : ces derniers, après l’avoir maîtrisé, le conduisent à l’hôpital de Niort pour y soigner sa blessure à un bras. Avant de le placer en garde à vue au commissariat.

Sa mère sera laissée sur place. Quant au père, il était prévu d’aller le cueillir, toujours chez lui, le lendemain dès potron-minet. Les policiers d’élite de l’antenne du Raid de Bordeaux, en Gironde, sont même sollicités : sauf qu’il n’y avait plus personne.

Source : https://www.lanouvellerepublique.fr/niort/une-famille-se-dechaine-contre-la-police.

Partager :
Allo17.fr
Allo17.fr

Retrouvez les actualités importantes et vérifiées police et gendarmerie des régions et départements en temps réel.

Publications: 298

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *