Gérald Darmanin a annoncé avoir saisi l’IGPN concernant le décès d’Aurélie Langelin

Partager :

Gérald Darmanin, Ministre de l’Intérieur a annoncé ce Mardi 25 Janvier avoir saisi l’inspection générale de la police nationale concernant le décès d’Aurélie Langelin en mai 2021 à Douai (Nord), pour lequel son compagnon a été mis en examen pour homicide.

Aurélie Langelin, 33 ans, avait été retrouvée morte, couverte d’ecchymoses, au domicile de son concubin, condamné à de nombreuses reprises notamment pour vols, menaces et violences. Il avait des traces de sang sur les mains. Ce dernier a été mis en examen pour homicide.

Des dysfonctionnements policiers et judiciaires

Damien Legrand, avocat de la famille d’Aurélie Langelin, estime qu’il y a eu des manquements dans cette affaire. Il avait envoyé une lettre au Ministère de la Justice pour réclamer une mission d’inspection, comme ça avait été le cas après les féminicides de Mérignac (Gironde) et Hayange (Moselle), également commis en mai 2021.

Dans ce courrier, il dénonçait ce qu’il considère comme des dysfonctionnements policiers et judiciaires, sans lesquels cette femme ne serait pas morte. Selon l’avocat, Aurélie Langelin avait déposé plusieurs plaintes et mains courantes depuis 2018 contre son concubin, qui n’ont jamais été traitées. Son compagnon n’a jamais été convoqué.

Le suspect est actuellement en détention provisoire et mis en examen pour homicide volontaire par conjoint.

Partager :
Image par défaut
Allo17.fr Hauts-de-France
Publications: 57

Laisser un commentaire