La gendarmerie nationale et Pôle emploi confortent leurs compétences, 10 000 postes à pourvoir

Partager :

La gendarmerie nationale et le Pôle emploi viennent de parapher deux conventions. Une porte sur la sécurité des agences du Pôle emploi en Occitanie, l’autre sur le recrutement, et la reconversion notamment des jeunes gendarmes. 

En 2021, la gendarmerie nationale offre 9 000 postes de gendarmes adjoints volontaires. Des postes, d’une durée moyenne de 3 ans, qui permettent ensuite soit d’accéder via les concours aux postes de sous-officier, soit qui servent de première expérience, « et qui offrent un vrai plus en termes de reconversion dans la vie active en cas de changement d’orientation », souligne Serge Lemaitre, directeur Occitanie de Pôle emploi. Plus de 80% des anciens gendarmes adjoints volontaires, forts de cette première expérience, trouvent en effet rapidement un nouvel emploi à l’issue de leur contrat. « Nous ne demandons pas d’expérience particulière, prévient le général Jacques Plays, patron des gendarmes en Occcitanie à propos des futurs recrus. En revanche, nous recrutons des gens qui veulent servir, pas se servir. Des candidats qui possèdent un savoir être. »

En Occitanie, 1 200 gendarmes adjoints volontaires servent au sein de la gendarmerie nationale. Les futurs candidats peuvent d’ailleurs travailler dans leur région d’origine. « S’ils travaillent bien, précise le général Plays. Les postes sont attribués au mérite, en fonction du résultat de l’examen de sortie après leur formation. Et au bout d’un an d’engagement, on peut demander à changer de lieu d’affectation. »

La région de gendarmerie et Pôle emploi viennent de signer deux conventions, où les deux entités confortent leurs compétences respectives. Une convention prévoit que la gendarmerie nationale accompagne Pôle emploi dans sa sécurité au quotidien. « En Occitanie, plus de 50 % de nos agences se trouvent en zone gendarmerie », précise Serge Lemaitre qui reconnaît que pas une journée ne se passe sans un problème de sécurité, principalement des incivilités. « Nos équipes sont très attentives à cette problématique et le savoir-faire de la gendarmerie offre un atout précieux ».

Dans le cadre de la deuxième convention, Pôle emploi s’engage à assister la gendarmerie nationale dans son recrutement, notamment pour les gendarmes adjoints volontaires mais également pour les sous-officiers et les candidats au corps de soutien technique et administratif. Sur toute la France, près de 10 000 postes sont à pourvoir. « Ces offres concernent notamment les jeunes diplômés, ou pas, qui arrivent sur le marché de l’emploi. C’est intéressant parce que le chômage des jeunes a tendance à augmenter actuellement, notamment en Occitanie », prévient Serge Lemaitre.

Renseignement après de Pôle emploi et de la gendarmerie nationale.

Source : https://www.ladepeche.fr/2020/12/07/la-gendarmerie-nationale-et-pole-emploi-confortent-leurs-competences-10-000-postes-a-pourvoir-9243453.php.

Partager :
Allo17.fr
Allo17.fr

Retrouvez les actualités importantes et vérifiées police et gendarmerie des régions et départements en temps réel.

Publications: 298

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *